RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

On a testé les Wheels : les draisiennes électriques

19 sept. 2020 à 15:40 - mise à jour 22 sept. 2020 à 11:341 min
Par Françoise Walravens

Après les vélos électriques, les trottinettes électriques et les scooters partagés voici des draisiennes électriques : les Wheels.

Ce sont comme des mini-vélos électriques mais sans pédales : des drasiennes électriques.

Nadia, Max, Adrien et Benoit Godard de chez VIAS les ont testés.

Wheels, c'est quoi ?

La start-up américaine Wheels mise sur des vélos de petit format, sans pédales. Entre trottinette et bicyclette, leur centre de gravité est bas, ce qui vise à faciliter l’équilibre.

Ils sont disponibles depuis fin juin à Bruxelles. C’est la quatrième ville européenne et la 18e au monde où l’entreprise s’installe.

Où les dénicher ?

Ces draisiennes électriques sont disponibles en libre service dans les artères de la capitale depuis fin juin. Début septembre, on en compte environ 150.

On a testé les Wheels : des mini-vélos électriques sans pédale
On a testé les Wheels : des mini-vélos électriques sans pédale © Tous droits réservés

Comment ?

La prise en main est simple. On télécharge l'application mobile. On signe le contrat de location de 10 pages... et on encode ses données bancaires. Ensuite, on localise un Wheels sur la carte. On scanne le QR Code directement sur l’engin pour en valider l’utilisation. Cet engin est bridé à 25 km/heure mais dans les descentes, il va malgré tout plus vite.

Avantages ?

  • Plus stable qu’une trottinette avec ses roues larges et une assise basse.
  • Léger.
  • Des freins à disque efficaces.
On a testé les Wheels : des mini-vélos électriques sans pédale
On a testé les Wheels : des mini-vélos électriques sans pédale © Tous droits réservés

Inconvénients ?

  • La position assise fait que les véhicules hauts comme les camionnettes et les SUV ne vous voient pas.
  • Pas de casque intégré et des poignées et freins auto-assainissant comme sur le site officiel. Le Covid Friendly ce sera pour plus tard, affirme la start-up américaine.
  • Dans les descentes et les tournants, les roues dérapent facilement.
  • Châssis léger qui "saute" facilement sur les bosses de la route.

Prix ?

  • Prix 1 euro pour déverrouiller l'engin.
  • 0.35 euro la minute, presque deux fois plus cher que les trottinettes (0,19 euro/minute pour les trottinettes partagées Dot) avec un minimum de 2,90 euros pour la course.

Articles recommandés pour vous