RTBFPasser au contenu

Omicron : selon l’OMS, rien ne prouve que le variant provoque des formes plus sévères de Covid-19

Omicron : selon l’OMS, rien ne prouve que le variant provoque des formes plus sévères de Covid-19
07 déc. 2021 à 22:571 min
Par Belga

L’organisation mondiale de la Santé (OMS) affirme mardi soir qu’il n’y a pas d’indications que le nouveau variant du virus Sars-Cov-2, Omicron, provoque des formes plus sévères de Covid-19.

"Il n’y a aucune raison de douter" du fait que les vaccins actuels protègent les malades contaminés par Omicron contre les formes sévères du Covid-19, a aussi estimé mardi, Michael Ryan, le responsable des urgences de l’OMS, dans un entretien avec l’AFP.

"Nous avons des vaccins très efficaces qui ont démontré leur pouvoir contre tous les variants jusqu’à présent, en termes de sévérité de la maladie et d’hospitalisation, et il n’y a aucune raison de penser que cela ne serait pas le cas" avec Omicron, a expliqué le docteur Ryan, tout en soulignant que l’on en était au tout début des études d’un variant détecté seulement le 24 novembre et qui a depuis été repéré dans une quarantaine de pays.

Variant Omicron: JT 03/12/2021

Sciensano sur le variant omicron

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

08 déc. 2021 à 15:59
3 min
08 déc. 2021 à 12:50
1 min

Articles recommandés pour vous