RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Olivier Delacroix : "Le jour où la RTBF veut me faire bosser, je viens en courant"

Rencontre avec Olivier Delacroix

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 janv. 2022 à 14:075 min
Par Elisée Baelongandi

Il est la voix des inconnus et anime une émission qui permet à des anonymes de raconter leur vécu. Olivier Delacroix, présentateur de "Dans les yeux d’Olivier", s’est confié à David, pour le 6-8.

La télévision peut-elle encore écouter les gens ?

La télévision est capable d’écouter les gens mais de moins en moins…

Pour l’animateur, cela dépend des initiatives personnelles et des vocations de chacun de ses confrères et consœurs. Il retrace l’histoire et les programmes phares de la télévision française dont la particularité était la place donnée aux intervenants, donc oui la télévision peut écouter.

Cependant, il est vrai que cela devient de plus en plus rare, surtout pour des inconnus, d’avoir 15-20 minutes, à la télévision, pour partager une épreuve ou un témoignage de manière approfondie.

Le concept de l’émission est-il en lien avec son présentateur ?

Se considérant comme une pipelette depuis son jeune âge, il reconnaît avoir toujours eu la facilité de parler avec les gens autour de lui. Autrement dit oui, il y a un lien car communiquer est un élément nécessaire à sa vie. "Je suis conscient qu’en échangeant, on grandit".

Pourquoi n’est-il pas plus présent à la télévision ?

Malgré ses audiences incroyables, il reste assez peu visible sur la chaine française. C’est évidemment un regret pour lui ne pas être plus utilisé mais il ne compte pas se dénaturer pour atteindre des objectifs.

Il conclut en disant :"Le jour où la RTBF veut me faire bosser, je viens en courant".

Sur le même sujet

28 janv. 2022 à 13:09
1 min
19 janv. 2022 à 15:25
1 min

Articles recommandés pour vous