Tipik - Pop Culture

Olivia Wilde s’exprime sur le licenciement de Shia LaBeouf et sur les rumeurs de rémunération inégalitaire

CinemaCon 2022

© Greg Doherty – Getty Images

Olivia Wilde a affirmé avoir viré Shia LaBeouf du casting de "Don’t Worry Darling" pour protéger Florence Pugh. La réalisatrice a également démenti les rumeurs sur la rémunération inégalitaire entre Harry Styles et Florence Pugh.

À l’approche de la sortie de "Don’t Worry Darling", la réalisatrice, Olivia Wilde, a donné des explications à Variety sur le licenciement de Shia LaBeouf. "Je le dis tout en étant une personne qui admire le travail de Shia : son processus de création n’était pas compatible avec l’éthique que je demande sur mes productions. D’une certaine façon, il avait besoin d’une énergie combative, et je ne crois pas que cela amène à livrer les meilleures performances. Beaucoup de choses qui sont arrivées à cause de son comportement (Première rapporte que Variety évoque la plainte de son ex-compagne, FKA Twigs, pour abus psychologique et sexuel) m’ont troublée. Pour notre film, on avait besoin au contraire d’un incroyable soutien. Je savais qu’avec ce projet en particulier, j’allais mettre Florence dans une position de vulnérabilité. Ma priorité était qu’elle se sente en sécurité et soutenue. Je crois qu’en créant un environnement de confiance, de sécurité, permet d’obtenir le meilleur des gens. Au final, ma responsabilité envers toute l’équipe de production, et donc envers le casting, est de les protéger. C’était mon boulot.", a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, Wilde a fermement démenti les rumeurs sur la rémunération inégalitaire qui stipulent qu’Harry Styles aurait reçu 3 millions de dollars et Florence Pugh, 700.000. Lesdites rumeurs ont provoqué une polémique qui a touché la réalisatrice car, en tant que femme dans le milieu du cinéma, c’est un combat qu’elle mène. "Je suis une femme qui travaille dans ce secteur depuis plus de 20 ans, et c’est quelque chose que j’ai combattu pour moi et pour les autres, surtout en tant que réalisatrice. Il n’y a absolument aucune validité à ces affirmations. L’absurdité de cet appât à clic, inventé de toutes pièces, et la réaction qui en découle concernant une disparité de rémunération inexistante entre nos acteurs principaux et secondaires m’ont vraiment bouleversée.", a-t-elle confié à Variety.

Sur le même sujet

Olivia Wilde explique comment jouer dans des "films de merde" l'a aidée comme réalisatrice

Tipik - Pop Culture

Harry Styles, sur 14 couvertures différentes, évoque, sur sa relation avec Olivia Wilde, la toxicité de certains fans

Musique

Articles recommandés pour vous