RTBFPasser au contenu
Rechercher

Nature & Découvertes

Oiseaux : C’est le moment de commencer à préparer vos nichoirs

Il n'est pas encore trop tard pour penser à confectionner et placer des nichoirs. Si vous cherchez quoi faire ou comment en faire, pas de panique, voici quelques conseils.

Avoir un nichoir dans son jardin, c’est avant tout avoir l’opportunité d’observer les oiseaux de plus près, mais pas que. Cela leur donne aussi un coup de pouce.

Car de plus en plus de sites de nidification naturels disparaissent. La solution pour y remédier, construire et placer un nichoir qui sera fortement apprécié par ses futurs résidents. Pour cela, les télévisions locales vous donnent leurs conseils.

Chez Notélé, on vous donne des conseils pour attirer les oiseaux dans vos nichoirs.

Le nichoir est utile pour la reproduction des oiseaux. Ce que vous pouvez faire si vous avez déjà des nichoirs, c’est les ouvrir et les vider afin de pouvoir mettre le futur abri à neuf.

Si vous voulez d’autres conseils pour vos nichoirs, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux propose sur son site Internet un mode d’emploi pour leur bonne utilisation.

Voici également quelques conseils pour l'installation prodiguer par le site de la protection des oiseaux :

  • L'automne et l'hiver sont les meilleurs périodes pour placer un nichoir. Mais vous pouvez les installer jusque mi-mars à fin mars. 
  • Choisissez un endroit calme : exemple sur un mur, un arbre, un piquet, mais hors de portée des curieux à deux ou à quatre pattes.
  • La hauteur varie suivant les espèces, mais en général, elle est comprise entre 1,5 et 6 mètres.
  • Évitez le plein soleil, privilégiez une orientation à l’est ou au sud-est.
  • Évitez les vents dominants ou la pluie d’ouest.
  • Varier le type de nichoir afin de respecter les distances de territorialité des oiseaux.
  • Ne pas oublier de le nettoyer le nichoir à la fin de la période de reproduction, dès début octobre. Enlevez le nid et les éventuels parasites. Et réparez le nichoir si nécessaire.
Chez Notélé, on vous donne des conseils pour attirer les oiseaux dans vos nichoirs.

Oiseau bagué : il est possible de trouver son CV complet

Du côté de Nodebais, on propose une activité sympa au public. Assister en direct au baguage d’oiseaux. Un moment convivial qui permet aussi d’apprendre à reconnaître les espèces.

Ce travail de baguage permet également de récolter de précieuses données sur les espèces qui nichent en Belgique.

Et puis si vous trouvez un oiseau bagué, il est possible de trouver les informations sur celui-ci. Il suffit de vous rendre sur le site Be Birds. Vous pourrez retrouver sur le site officiel des oiseaux bagués en Belgique le CV complet de l’oiseau.

 

Oiseau bagué : il est possible de trouver son CV complet

Des conseils pour augmenter la biodiversité

Si construire et placer des nichoirs, c'est bien. Il est aussi important de veiller à la biodiversité. Comment peut-on agir à petite échelle ?

Matélé vous donne ses conseils dans son reportage : "Laisser pousser les herbes dans son jardin ou planter des fleurs. Pour protéger les animaux, on peut aussi faire quelque chose. Par exemple, en été, on peut penser à leur mettre un bol d’eau à disposition et en hiver, à construire un nichoir."

Quelques conseils pour augmenter la biodiversité chez soi

Les premiers résultats du recensement des oiseaux

Comme chaque hiver, l’ASBL Natagora vous a invité à observer, compter et recenser les oiseaux de votre jardin.

Au niveau des résultats, Natagora a constaté que les oiseaux étaient moins abondants. "Le top 10 est jusqu’à présent similaire à 2021, même si le merle est remonté en 2e place. Toutefois, toutes les espèces du top 10 font un moins bon score que l’année passée. On peut en partie expliquer cela par le fait que la saison de nidification a été mauvaise chez nous et ailleurs. Les apports issus de la reproduction sont donc probablement moins importants qu’habituellement", conclut Natagora sur son site Internet.

A vos bras donc, il est temps d'installer ces nichoirs afin de rendre vos jardins encore plus vivants. 

Bonus : Geoffrey Quittelier et sa chouette passion

Sur le même sujet

Les scolytes ont décimé les sylvicultures d’épicéas en Flandre, entraînant un fort déclin des populations de roitelets huppés

Biodiversité

Des nichoirs pour tenter de retrouver les martins-pêcheurs de la Vesdre

Regions Liège

Articles recommandés pour vous