RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Offrez un jardin gourmand pour les oiseaux sédentaires

Focus sur la migration automnale chez les oiseaux

Extrait de Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 nov. 2020 à 16:19 - mise à jour 10 nov. 2020 à 16:193 min
Par VivaCité

L’automne est pour bon nombre d’oiseaux le temps venu d’entamer un long périple, celui de la migration. Les grues, les oies sauvages partent ainsi vers de nouvelles contrées. D’autres espèces d’oiseaux sédentaires passent cependant l’hiver chez nous alors que la nourriture se fait à manquer.

Comment créer un jardin gourmand pour ces oiseaux sédentaires ? Virginie Hess , notre dame nature, nous propose une belle envolée de conseils pour leurs offrir copieusement le couvert.

Les migrations automnales des oiseaux

Offrez un jardin gourmand pour les oiseaux sédentaires

Chaque année, à l’automne, des centaines de millions d’oiseaux migrateurs quittent leurs lieux de reproduction et entament ainsi un long vol vers leurs zones d’hivernage.

Cette migration est raison du manque de nourriture, essentiellement. Les oiseaux ne retrouvent plus les ressources suffisantes à leur survie et prennent alors leur envol vers d’autres contrées. C’est principalement cela qui les pousse à bouger, et ce compris le manque de lumière qui les alerte d’une certaine façon de cet état de mobilité. Ces oiseaux peuvent parcourir des milliers de kilomètres, c’est surprenant.

Le spectacle fascinant des migrations de grues et d’oies sauvages, avec leur vol en V.

Les oies sauvages volent en formant un V pour opérer cette migration, pour d’autres oiseaux, c’est moins chorégraphique. Cette structure en V permet d’économiser l’énergie. Aussi, les vols en groupe permettent d’apprendre aux jeunes oiseaux la rectitude de ces fameux trajets migratoires. Le vol en V va de surcroît les protéger des prédateurs.

Les grues sont particulièrement reconnaissables avec leur vol très bruyant.

Au cours de leur long voyage, les oiseaux feront face à un grand nombre de dangers.

Ce processus de migration peut être un véritable périple avec la traversée des mers, des déserts, la pollution humaine, les collisions avec les éoliennes, les pilonnes électriques, …

Les oiseaux font étape dans des sites de relais migratoires

Les zones humides accueillent ces oiseaux tel une auberge pour qu’ils puissent s’y ressourcer. Ces zones d’accueil cependant étant moins fréquentes, cela peut également être un problème lors du processus migratoire.

Le lac de Der situé dans le nord de la France est une étape bien connue où les grues s’accordent un temps de pause et de ressourcement. On peut les observer par milliers, c’est un tableau paradisiaque.

 

Comment créer un jardin gourmand pour les oiseaux sédentaires ?

Extrait de Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Créez un jardin gourmand pour les oiseaux sédentaires

Offrez un jardin gourmand pour les oiseaux sédentaires

Tous les oiseaux ne prennent pas la direction du Sud pour y trouver refuge et abondance, certaines espèces plus sédentaires restent en nos contrées. La nourriture pourtant se fait rare et la plupart des oiseaux vont d’ailleurs perdre jusqu’à 10% de leur poids ! Ils ont une température corporelle de plus de 40° ce qui demande énormément d’énergie pour l’entretenir comme tel.

Offrez leurs le couvert

Le petit coup de pouce viendra bien à point pour ces oiseaux de chez nous. On peut ainsi envisager le nourrissage et l’aménagement du jardin ou de sa terrasse.

Un principe de base toutefois et très important consiste à varier le menu et à diversifier les sources de nourriture.

On peut mettre à leur disposition une mangeoire mais toujours bien en hauteur, environ à 1m50 du sol et en un endroit bien dégagé pour que le chat ne puisse y accéder trop facilement. On peut mettre des graines diversifiées mais aussi laisser des graines au sol car certains oiseaux ne mangent qu’à même le sol. On peut mettre des silos suspendus mais attention toutefois aux filets car les oiseaux peuvent s’y accrocher les griffes et en être ainsi prisonnier. Préférez les tubes grillagés dans lesquels on met de la nourriture.

On peut aussi faire ses petites boules de graisse maison et ils adoreront ça.

La recette DIY : vous faites fondre un peu de margarine dans une poêle, vous y ajouter des graines pour oiseaux, vous mélangez le tout. Dès que le beurre est refroidi, vous pouvez faire des boules dans lesquelles vous insérez une corde quand la substance devient plus compacte. Il n’y aura du fait aucun filet, aucun piège pour nos oiseaux quelque peu attiré par l’offrande.

On veille à leur donner à boire, on l’oublie trop souvent. On peut mettre de l’eau tiède quand il gèle abondamment, une eau que l’on change bien entendu très régulièrement.

Planter une haie gourmande, c'est le moment !

Si votre jardin le permet, vous pouvez créer une haie gourmande avec tout des arbustes qui donnent des fruits assez tard dans la saison. Ce qui permet aux oiseaux de trouver à manger jusqu’au début de l’hiver déjà. On a ainsi les aubépines, le néflier, les cornuliers, les pruneliers,… Ce sont des arbres qui ont une fructuation tardive. C’est un beau complément aux graines que l’on peut donner.

Les couleurs sont sympas, ce n’est pas invasif, c’est accueillant pour les oiseaux qui agrémentent du coup nos jardins, c’est utile pour les oiseaux de chez nous

Articles recommandés pour vous