RTBFPasser au contenu

Standard de Liège

Officiel : la perte historique de près de 20 millions d'€ du Standard confirmée!

Sclessin, antre du Standard de Liège
27 déc. 2021 à 15:463 min
Par Thierry Luthers

Comme annoncé la semaine passée en primeur par la RTBF, les comptes du Standard de Liège ont été déposés à la Banque Nationale ce 22 décembre et ils confirment bien la perte historique de 19,7 millions comptabilisée pour les comptes de la saison dernière, au 30 juin 2021. Jamais auparavant, le Standard n’avait enregistré de tels chiffres vertigineux …qui cette fois plongent le Club et ses dirigeants devant des responsabilités urgentes de recapitalisation dans la mesure où le capital (près de 12 millions) de la SA Standard de Liège ont été dévorés par la perte du dernier exercice. Les dettes du Standard dépassent de plus de 11 millions le total de ses actifs comptables, sans tenir compte de la valorisation actuelle des joueurs à leur valeur sur le marché des transferts.

Ces capitaux propres négatifs du Club sont le reflet des résultats comptables de la gestion de Bruno Venanzi depuis sa prise de pouvoir du Club, en 2015. Ces 6 dernières années, il a cumulé des pertes ‘nettes’ de 20,6 millions euros, là où Lucien D’Onofrio dégageait un bénéfice net de 19,3 millions pour sa gestion entre 2001 et 2011 (comptes de la BNB depuis l’instauration de l’Euro), et là où Roland Dûchatelet présentait une perte nette de 3,6 millions pour ses années à la tête du club. (voir tableau ci-dessous) Mais Roland Duchâtelet avait par ailleurs fait remonter 25 millions de dividendes dans sa société faîtière " Elex ". Car, en 2011, lors de la passation de pouvoir, la trésorerie laissée par la gestion de Lucien d’Onofrio était tellement confortable qu’elle avait permis ce genre d’opération.

Une situation financière très préoccupante et un mois de janvier qui s'annonce capital

Aujourd’hui, la situation financière du club est très préoccupante. Mais le Rapport de Gestion du Conseil d’Administration du Standard de Liège est très ‘light’ sur les mesures mises en place pour justifier la continuité et la survie financière du Club. Ce rapport se limite à citer comme événements importants après le 30 juin 2021 la vente du joueur Michel-Ange Balikwisha à l’Antwerp et le fait que le Club a obtenu de nouveaux financements via la cession de certaines créances …visant ici probablement l’anticipation des rentrées des droits TV de la Pro-League, sans donner de garanties financières chiffrées pour le futur.

Et celle situation alarmante sur la capacité financière du Standard de Liège à poursuivre la continuité de ses activités n’inquiète pas davantage le Commissaire chargé de la vérification des comptes annuels du Club dans la mesure où le Commissaire n’émet aucune réserve malgré des fonds propres négatif de plus de 11 millions euros. Ce qui est plutôt surprenant à la lecture des comptes !

Tout cela avant le choix de l’arrivée des nouveaux investisseurs annoncés depuis de nombreux mois et reportés à fin janvier prochain par Bruno Venanzi, soit à la fin de la période du " mercato " d’hiver alors que le Club a un urgent besoin de " cash " pour renforcer une équipe à la dérive sportive et engluée dans le bas du tableau !

Tout aussi difficilement compréhensible étaient les propos du président Venanzi dans son interview donné au journal " l’Echo " la semaine passée. Il y annonçait un montant de l’ordre de 10 à 15 millions euros pour la recapitalisation du Club alors que le Standard a un besoin immédiat de plus de 23 millions pour reconstituer son capital. Sans tenir compte de la perte prévisible de la saison en cours et des besoins financiers légitimes urgents pour renforcer son noyau sportif. Soit, au total, quelques dizaines de millions d’euros, à n’en point douter …

La nouvelle année et le mois de janvier s’annoncent dès lors cruciaux pour l’avenir financier et sportif du Standard de Liège. Sans compter que les échéances judiciaires approchent (dossier du transfert d’Edmilson Junior au Qatar et les fausses factures de " scouting " dans le dossier Veljkovic) et que le Standard encourt toujours potentiellement de sévères sanctions pour la remise du match contre le Beerschot le 15 décembre dernier et les incidents survenus dix jours plus tôt face à Charleroi (le Parquet a requis quatre matchs à huis-clos dont un avec sursis). Bref, de gros nuages noirs s’accumulent dans le ciel de Sclessin. Où le lien de confiance entre les dirigeants et les supporters semble désormais définitivement rompu.

Résultats comptables des gestions D'Onofrio, Duchâtelet et Venanzi

STANDARD LIEGE - Résultats 2001 / 2021        
         
    Bénéfice Perte  
         
LDONO 30-06-2001 769.000 €    
LDONO 30-06-2002 321.000 €    
LDONO 30-06-2003   -7.747.000 €  
LDONO 30-06-2004   -3.426.000 €  
LDONO 30-06-2005   -160.000 €  
LDONO 30-06-2006 2.117.000 €    
LDONO 30-06-2007   -3.157.301 €  
LDONO 30-06-2008   -3.441.531 €  
LDONO 30-06-2009 22.917.767 €    
LDONO 30-06-2010 10.300.005 €    
LDONO 30-06-2011 858.004 €    
         
RD 30-06-2012 1.013.274 €    
RD 30-06-2013 1.140.447 €    
RD 30-06-2014 915.572 €    
RD 30-06-2015   -6.673.472 €  
         
BV 30-06-2016 572.219 €    
BV 30-06-2017 4.715.556 €    
BV 30-06-2018   -1.409.327 €  
BV 30-06-2019   -4.946.913 €  
BV 30-06-2020 189.983 €    
BV 30-06-2021   -19.737.931 €  
         
         
Résultat Cumulé   Bénéfice Perte Net
         
LDONO   37.282.776 € -17.931.832 € 19.350.944 €
RD   3.069.293 € -6.673.472 € -3.604.179 €
BV   5.477.758 € -26.094.171 € -20.616.413 €

Articles recommandés pour vous