Energie

Nucléaire : Ecolo-Groen demande de réunir la sous-commission de sécurité nucléaire à propos de l'arrêt de Doel 2

Doel 2 : Ecolo-Groen demande de réunir la sous-commission de sécurité nucléaire

© Belga

06 oct. 2022 à 16:24Temps de lecture1 min
Par Belga et K.D.

Le groupe Ecolo-Groen à la Chambre a demandé jeudi de convoquer "sans délais" la sous-commission de sécurité nucléaire pour connaître les causes exactes de l'incident sur Doel 2, a-t-il fait savoir dans un communiqué diffusé en marge de la séance plénière de la Chambre.

 

 

"Sans délais"

Le réacteur nucléaire de Doel 2 s'est arrêté jeudi de manière inattendue, a confirmé son exploitant, l'entreprise Engie Electrabel. Doel 2 s'est arrêté de manière automatique vers 09h45. L'arrêt semble être dû à un court-circuit dans le système de commande d'une barre de contrôle, explique-t-on. Doel 2 a une capacité de 445 MW. Cet arrêt survient alors que Tihange 3 (1.038 MW) est également à l'arrêt depuis lundi, et sans doute jusqu'au 15 octobre. Il s'agissait là aussi d'un arrêt qui n'avait pas été programmé.

En pleine crise énergétique, nous avons plus que jamais besoin de stabilité et de sécurité en matière d'approvisionnement

Arrêt inopiné et prolongation

Il a été attribué à une baisse de pression dans l'un des générateurs. Les quatre autres réacteurs nucléaires produisent normalement. "Il est urgent de faire toute la lumière sur les raisons de l'arrêt inopiné de Doel 2. En pleine crise énergétique, nous avons plus que jamais besoin de stabilité et de sécurité en matière d'approvisionnement. Ces indisponibilités à répétition constituent des menaces potentielles pour la hausse des prix de l'électricité. Nous devons à tout prix éviter une situation similaire à la France, où 27 des 56 réacteurs sont actuellement à l'arrêt", déclare le député fédéral Samuel Cogolati, cité dans le communiqué. Cet arrêt inopiné intervient alors que la Chambre est appelée à valider jeudi soir la prolongation de 10 ans des réacteurs de Doel 1 et Doel 2, de 2015 à 2025

Nous devons à tout prix éviter une situation similaire à la France, où 27 des 56 réacteurs sont actuellement à l'arrêt

Sur le même thème : Extrait JT (28/09/2022)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous