RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tennis

Novak Djokovic prêt à rater l'US Open: "Je ne me ferai pas vacciner pour le jouer"

Malgré l’interdiction potentielle de jouer l’US Open, Novak Djokovic refuse toujours de se faire vacciner.
11 juil. 2022 à 05:43Temps de lecture2 min
Par Raphaël Deby

Vainqueur ce dimanche d’un septième titre à Wimbledon, Novak Djokovic ne sait pas encore à quoi ressemblera la suite de sa saison. Pas vacciné, le Serbe n’a pas le droit d’aller aux États-Unis et ne compte pas changer son fusil d’épaules, quitte à manquer l’US Open.

En conférence de presse après avoir décroché son 21e titre en Grand Chelem, le futur numéro 7 mondial a évidemment été interrogé sur la suite de sa saison, en particulier la tournée américaine sur dur. Problème pour lui : les États-Unis, comme le Canada, imposent la vaccination aux ressortissants étrangers. Sans changement de règles dans les prochaines semaines, Djokovic ne pourra donc pas jouer l’US Open.

Le principal intéressé en est bien conscient et ne compte pas faire en sorte que cela change : "Je vais attendre une bonne nouvelle en provenance des États-Unis parce que j’aimerais vraiment y aller, jouer un tournoi ou deux avant l’US Open. Je ne suis pas vacciné et je n’ai pas l’intention de me faire vacciner. Donc la seule bonne nouvelle possible serait une levée de l’obligation vaccinale pour entrer sur le territoire des États-Unis, ou une exemption. Mais je ne pense pas que l’obtention d’une exemption soit réaliste."

Dans l’état actuel des choses, le Serbe devrait donc faire une croix sur les Masters 1000 de Montréal (7-14 août) et Cincinnati (14-21 août), sans oublier l’US Open (29 août-11 septembre).

Une longue pause attendue

S’il ne peut pas effectuer la tournée américaine, Djokovic n’entend pas aller faire la tournée des petits tournois pour gagner des points : "S’il est impossible d’aller jouer aux Etats-Unis, il faudra que je voie à quoi peut ressembler la suite de la saison. Pour être honnête, je ne pense pas que j’irai à la pêche aux points. Si j’ai bien compris, remporter un tournoi du Grand Chelem m’assure une place au Masters de fin d’année, à moins d’être en dehors du Top 20. Avec les points accumulés jusque-là, je pense que je serai dans le Top 20. Je ne ressens aucune nécessité de mettre en place un programme particulier. Les choses ont changé pour moi ces douze ou dix-huit derniers mois : j’ai battu le record de semaines passées à la première place de l’ATP, pour lequel j’ai travaillé toute ma vie. Ça, c’est fait donc je place ma priorité sur les tournois du Grand Chelem et les grands tournois où je me sens bien. La suite pourrait donc être la Laver Cup ou la Coupe Davis. J’adore jouer pour mon pays."

Effectivement, même s’il n’est que 10e à la Race pour le moment, sa victoire à Wimbledon lui permet de ne devoir finir "que" dans le top 20 de ce classement de l’année pour disputer le Masters en fin de saison. Il est donc probable de devoir attendre un bon moment avant de le revoir sur les courts.

Sur le même sujet

Accusée par Kyrgios d’avoir bu 700 verres, une spectatrice s'excuse et explique qu'elle voulait l'encourager

Wimbledon

Malgré sa victoire à Wimbledon, Novak Djokovic perd gros au classement, avant un été de tous les dangers

Tennis

Articles recommandés pour vous