RTBFPasser au contenu

Chroniques

Nouvelles mesures sanitaires : peut-on convaincre en disant tout et son contraire ?

Nouvelles mesures sanitaires : peut-on convaincre en disant tout et son contraire ?

"Si on nous avait dit qu’on se reverrait, ici, mi-novembre, pour annoncer des mesures plus dures, je pense qu’on n’en aurait pas été convaincus." Avec cette déclaration lors du dernier comité de concertation, le ministre-président de la Fédération Wallonie Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, résume assez bien le sentiment qui traverse une bonne partie des citoyens face à la reprise de l’épidémie.

Dans le grand cycle politique, l’automne 2021 commence furieusement à ressembler à l’automne 2020, du moins en termes de nombre contaminations et d’admissions aux soins intensifs qui mettent, une fois de plus, notre système hospitalier à rude épreuve. Le nombre de décès reste heureusement nettement inférieur aux chiffres de l’automne et de l’hiver 2020, grâce aux effets atténuateurs du vaccin.

Mais les ressemblances se situent aussi au niveau de la gestion politique de l’épidémie ces derniers jours, faite de comités de concertations réunis en urgence, plus tôt que prévu, faite de fuites dans la presse, de bras de fer sur le contenu des mesures. Comme si le virus était à nouveau parvenu à prendre les différents gouvernements du pays par surprise. Comme si on avait tous fait semblant que cette reprise de l’épidémie n’aurait pas lieu. Or, cette quatrième vague, elle n’était pas exclue.

Un air de déjà-vu qui risque de peser sur le suivi des mesures sanitaires. Après un été fait d’espoirs, la perspective d’un automne et d’un hiver perturbés par de nouvelles restrictions est effectivement difficile à avaler. Les déclarations du Premier ministre sur la possibilité de vaincre le virus avec le vaccin apparaissent aujourd’hui particulièrement optimistes. "Le vaccin, c’est vraiment la liberté !" Rétrospectivement, ce mantra semble un peu dérisoire et surtout très affirmatif face à ce qui n’était en fait qu’une probabilité.

Cette marche arrière jouera-t-elle sur la motivation des Belges à lutter contre le virus ? Comment le discours politique peut-il continuer à convaincre après un tel retournement de situation ? La stratégie suivie jusqu’ici doit-elle être revue ? "Les Quatre Saisons" sont allées à la rencontre de Vincent Yzerbyt, professeur de psychologie sociale à l’UCL et l’un des auteurs du Baromètre de la motivation qui sonde régulièrement l’intérêt des citoyens belges à suivre les mesures sanitaires et qui glisse quelques conseils aux autorités pour que leur communication suscite l’adhésion.

 

 

Les Quatre Saisons - Episode 22

Nouvelles mesures sanitaires : peut-on convaincre en disant tout et son contraire ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

19 déc. 2021 à 06:00
1 min
18 nov. 2021 à 14:08
5 min

Articles recommandés pour vous