RTBFPasser au contenu

Regions Bruxelles

Nouvelle vie pour les batteries de trottinettes

La start-up Standard 18650 a reçu le prix greenlab.brussels
06 juin 2019 à 17:21 - mise à jour 06 juin 2019 à 17:211 min
Par Marie-Laure Mathot

Des milliers de trottinettes et de vélos électriques dans nos rues, ce sont des milliers de futures batteries à recycler. Deux jeunes entrepreneurs viennent de mettre au point une manière de les réutiliser. La start-up Standard 18 650 transforme ces batteries pour les utiliser dans d’autres appareils comme un baffle ou une batterie portable de GSM. L’entreprise a reçu le prix greenlab ce jeudi. Cette récompense de la région bruxelloise promeut les jeunes entreprises durables.

"Aujourd’hui, une batterie a une vie de deux à trois ans, explique Timoté Rainseau-Rouffignac designer industriel à l’origine de ce projet. Lorsqu’elle est jetée à la poubelle et envoyée chez Bebat pour le recyclage, 20 à 30% de ses cellules fonctionnent encore. Cela représente 10 à 15 cellules qui, aujourd’hui sont brûlées alors qu’elles pourraient être utilisées."

L’idée des deux entrepreneurs est d’extraire de ces batteries, les cellules qui fonctionnent encore pour les réutiliser dans d’autres objets. "Le premier objet qu’on propose, c’est une batterie portable. Ça va permettre aux gens d’alimenter des produits 5 volts du quotidien : les téléphones, les tablettes. Mais le plus intéressant, c’est aussi le 12 volts car beaucoup de LED fonctionnent sur cette puissance. Enfin, on peut aussi se fabriquer une enceinte plus puissante."
 

Etre payé pour recharger des trottinettes cela peut sembler une aubaine mais la réalité est moins rose 

Trottinettes électriques : la méthode de rechargement

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous