Les Choix de Musiq3

Nouvel album pour le compositeur Steve Reich, avec le Los Angeles Orchestra et Susanna Mälkki

© © Tous droits réservés

30 sept. 2022 à 01:32Temps de lecture1 min
Par Nicolas Blanmont

Sous une jolie pochette reproduisant un Wall Drawing de Sol Le Witt (l’artiste à qui l’on doit aussi le dallage du hall de la Monnaie), voici, quelques semaines à peine après la publication chez le même éditeur de son Reich/Richter réalisé avec l’artiste Gerhard Richter, un nouveau disque de musique de Steve Reich. Agé aujourd’hui de 85 ans, le grand compositeur américain est donc toujours actif : en témoignent ici deux pièces d’un gros quart d’heure chacune qui, bien qu’écrites pour des ensembles de tailles différentes, ne manquent pas de similitudes. Runner, créé en 2016 pour un ensemble de 19 musiciens (cordes, vents, percussions et pianos), trouve en effet un prolongement dans Music for Ensemble and Orchestra, créé deux ans plus tard par Susanna Mälkki (qui dirige ce disque) avec cette fois un ensemble similaire, mais enchâssé dans un grand orchestre (ici, le Los Angeles Philharmonic).

Inspirée à Reich par un film indien de Bollywood, la première pièce repose sur une alternance de cinq mouvements en forme ABCBA. Bâti sur des double croches, le rythme varie alors que le tempo est constant, simplement parce qu’on passe progressivement de 16 doubles croches à huit puis quatre avant de " réaccélérer ".

Dans Music for Ensemble and Orchestra, qui marqua en 2018 le retour de Reich à la composition pour orchestre trente ans après The Four Sections, la succession des cinq mouvements est identique. Un résultat étonnant, hypnotisant et fascinant, sauf pour ceux que ce type de musique aux évolutions imperceptibles semblerait éternellement agaçant.

CD Nonesuch/Warner Classics

Ecoutez un extrait

Loading...

Tentez de remporter un extrait

Loading...

Articles recommandés pour vous