RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Nouveau système de prime pour isoler et rénover en Wallonie

Nouveau système de prime pour isoler et rénover en Wallonie
12 févr. 2015 à 12:19 - mise à jour 12 févr. 2015 à 15:31Temps de lecture3 min
Par Hugues Angot

Vous comptez rénover ou isoler votre habitation. La Région wallonne va continuer à vous soutenir dans vos travaux. Mais le mécanisme d'aide est réformé en profondeur. "L'ancien système avec près de 60 primes différentes, des procédures différentes, des taux d'interventions différents, c'était trop compliqué. Nous mettons en place un nouveau système plus simple et plus lisible", explique le ministre de l'Énergie wallon Paul Furlan.

Deux pack de primes

Fini donc les 60 primes dont l'aide à la construction par exemple. Le nouveau système s'organisera autour de deux packs de primes pour l'énergie et la rénovation. Mais attention, ces primes seront uniquement accordées si votre habitation a vingt ans au minimum.

Le niveau de ces aides dépendra de vos revenus. Il y aura quatre fourchettes de revenus pris en compte, de moins de 21 900 euros jusqu'à 93 000 euros. Et le gouvernement wallon tiendra également compte des enfants à charge.

Le système, à entendre le gouvernement wallon, va aussi éviter certains effets d'aubaine avec des aides mieux orientées vers les bas et moyens revenus. "Près de 50% des ménages qui n'ont pas les revenus les plus élevés touchaient à peine 10% de l'ensemble des primes. C'était paradoxal. Il fallait donc adapter le système", ajoute le ministre-président du gouvernement wallon, Paul Magnette.

Quel sera le montant des primes ?

Sur ce point essentiel, la majorité ne donne aucun chiffre. Les détails seront annoncés, nous dit-on, pour le salon Batibouw, fin de ce mois. Par contre, on sait que le budget annuel alloué pour ces primes est franchement raboté. On passe de 65 millions à 40 millions par an. En d'autres mots, on peut imaginer que toutes les aides seront revues à la baisse. Mais ce n'est pas forcément vrai à en croire le ministre de l'Énergie. 

"Certains ménages pourraient bien recevoir plus, et puis nous avons par ailleurs augmenté de 25 millions d'euros le fond de prêt à 0%. C'est une aide non négligeable et même une sorte de prime puisque les ménages ne doivent pas pré-financer les travaux et la Wallonie prend également en charge les intérêts de ce financement."

Ce système souhaité plus simple et plus généreux pour les bas et moyens revenus sera lancé pour le début du mois d'avril.

"Objectif loupé", estime l'opposition MR

Le chef de groupe MR au parlement wallon, Pierre-Yves Jeholet, estime que le gouvernement wallon n'avait pas rempli l'objectif en corrigeant le tir sur les primes énergie-logement.

"Dans les faits, on observe que les primes sont réglées deux ans après la réalisation des travaux. Dès lors, seuls les ménages capables de les préfinancer profiteront de cet effet d'aubaine. Les autres, hélas!, ne pourront avancer les sommes nécessaires à ces chantiers de rénovation-isolation", fait valoir Pierre-Yves Jeholet.

Le gouvernement avait répondu par avance à cet argument en soulignant que son effort de soutien se déplaçait des primes (-25 millions d'euros dès 2015) vers les prêts à taux zéro ou réduit style Ecopack (qui augmente progressivement de 25 millions d'euros jusqu'en 2019).

Insuffisant selon le MR: alors que le gouvernement affirme avoir protégé les classes moyennes, M. Jeholet constate qu'elles seront également pénalisées. Il suffisait à ses yeux d'intégrer les primes au dispositif Ecopack existant, tout en déduisant immédiatement le montant emprunté à taux zéro, pour que tous les ménages soient traités de manière équitable.

Pierre-Yves Jeholet pointe aussi du doigt le flou actuel dans le montant des primes et dans les types de primes qui subsisteront.

Les réformateurs jugent que l'effort louable de mettre de l'ordre dans "le fatras" des primes "masque difficilement la volonté de la coalition PS-cdH de réaliser une pure opération d'économie budgétaire".

 

Hugues Angot avec Belga

Nouvelles primes à l'énergie et au logement en wallonie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Cela change en avril: primes "logement", pensions, quotas laitiers...

Economie