RTBFPasser au contenu
Rechercher

Nouveau médicament belge contre l'alcoolisme

Ce nouveau médicament aide les personnes alcooliques à diminuer les quantités absorbées et la fréquence de consommation.
15 déc. 2012 à 10:19 - mise à jour 15 déc. 2012 à 10:24Temps de lecture1 min
Par RTBF

Ce nouveau produit a une dénomination proche de celle du BACLOFENE qui entraîne une indifférence à l'alcool. Le Nalméfène, lui, va aider l'alcoolique à réduire la quantité d'alcool ingérée. Il devra le prendra avant de boire.

Delphine Vreux a interrogé le docteur Thomas Orban, spécialiste dans les traitements contre l'alcoolisme. Ecoutez son interview ci-contre.

Outre les risques pour la santé et les relations sociales, l'alcool est aussi un tueur sur les routes : "Près de 30.000 personnes meurent dans des accidents de la route dans l'UE chaque année et l'alcool, responsable d'environ un quart des décès, reste la principale substance mettant en danger les vies sur les routes de l'Europe", a révélé vendredi dans un rapport l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), situé à Lisbonne.

Vaste étude européenne

Intitulé "Conduite sous l'influence des drogues, de l'alcool et des médicaments" (DRUID, selon son acronyme anglais), le rapport est le fruit d'une étude menée de 2006 à 2011 dans 13 pays de l'UE. Au cours de cette étude, quelque 50.000 conducteurs ont été soumis de manière aléatoire à des tests portant sur 25 substances psychoactives dont les drogues illicites, l'alcool et les médicaments.

De l'alcool a été détecté chez 3,5% des conducteurs, des drogues illicites chez 1,9% et des médicaments chez 1,4%. L'étude a révélé que le cannabis était la drogue illégale la plus fréquemment rencontrée, suivie par la cocaïne et les amphétamines. Les auteurs du rapport ont étudié plus particulièrement dans neuf pays, de 2006 à 2010, les causes des accidents au cours desquels des conducteurs ont été soit gravement blessés, soit tués.

Les tests pratiqués dans ces neuf pays sur 24,4% des conducteurs blessés et 31,7% des conducteurs tués se sont révélés positifs à l'alcool. Le plus fort pourcentage de conducteurs tués a été enregistré au Portugal, tandis que la Belgique compte la plus forte proportion de conducteurs blessés.

RTBF

Sur le même sujet

Le Nalméfène, pour lutter contre l'alcoolisme, est sur le marché belge

Une électrode dans le cerveau pour lutter contre l'alcoolisme