RTBFPasser au contenu

Belgique

Nous sommes désormais tous égaux devant les excès de vitesse en Europe

Nous sommes désormais tous égaux devant les excès de vitesse en Europe
07 nov. 2013 à 08:37 - mise à jour 07 nov. 2013 à 08:441 min
Par Céline Biourge

Depuis le printemps 2012, de nombreux automobilistes belges flashés en France ont eu une mauvaise surprise à leur retour de vacances.

"Sur une portion de route où la limite de vitesse était fixée à 90 km/heure, par exemple, je roulais à 96 et donc j’ai retrouvé à la maison l’amende de l’Etat français, très sympa ! En fait, dès que je suis rentré j’en avais une pour le départ et là, hier ou avant-hier, j’en ai reçu encore deux donc ça fait une belle collection", témoignait à l'époque un automobiliste.

Aujourd’hui, cette pratique se généralise à 25 des 28 pays de l’Union européenne. Concrètement, cela veut dire que si un Belge se fait flasher sur une autoroute en Pologne ou en Italie, les autorités de ce pays pourront retrouver sa trace via le fichier de la DIV et lui envoyer le PV à son domicile.

En tout huit infractions sont concernées comme, par exemple, la conduite en état d'ébriété ou encore l'utilisation du téléphone portable au volant.

En cas de refus de paiement, le dossier sera transmis aux autorités belges pour recouvrement de l'amende.

Bref, on peut dire que l'Europe des PV est en route. Avec tout de même un petit bémol puisque tous les automobilistes européens ne seront pas traités avec la même sévérité. Les Britanniques, les Irlandais et les Danois ont décidé de ne pas appliquer cette directive.

Avec O. Hanrion

Sur le même sujet

12 août 2013 à 12:17
1 min
05 août 2013 à 19:14
1 min

Articles recommandés pour vous