RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

Notre grand comparatif de croquettes aux crevettes nous a révélé une étonnante anomalie !

Croquettes aux crevettes: comparatif

On n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 déc. 2021 à 09:08 - mise à jour 14 déc. 2021 à 09:26Temps de lecture3 min
Par Valéry Mahy

La croquette aux crevettes, c’est la reine de la gastronomie belge. A ce titre, c’est l’entrée que l’on retrouvera probablement le plus sur les tables de fêtes de fin d’année. Ce produit courant méritait donc bien un grand comparatif pour au moins déjà dévoiler les imposteurs.

Avec nous pour tester: le patron de "Momo la crevette"

On ne peut pas manger ça ! Ça ne devrait même pas se retrouver sur une table.

Notre expert, Thierry Vanholsbeek, patron du restaurant "Momo la crevette", a le nez et les papilles pour ce genre d’exercice : "Oh ! On ne peut pas manger ça ! (Rires) Ce n’est pas possible ! Ça ne devrait même pas se retrouver sur une table. Ce produit ne devrait même pas exister, en fait !", nous lâche-t-il en dégustant l’une des treize croquettes aux crevettes qu’on lui présente à l’aveugle. Nous ne sommes alors qu’au début de nos surprises.

Croquettes
Croquettes Getty Images

Premier décorticage à la pince à épiler

Notre comparatif se veut le plus complet possible. Nous nous rendons dans toutes les enseignes répandues. Nous en sortons toutes les marques de croquettes aux crevettes. Mais attention, nous n’allons comparer que des produits comparables : des croquettes toutes surgelées et toutes issues de la grande distribution.

Commençons par la mesure des quantités de crevettes. Pour ce faire, nous vérifions en premier lieu le poids de chacune des treize croquettes collectées. Après cuisson, on en sort ensuite les crevettes une par une. On les rince. On les pèse. On compare ces poids de crevettes seules avec le poids de la croquette et là, surprise générale ! Dans 12 sur 13 croquettes, nous n’avons pu récupérer la quantité de crevettes affichée sur l’emballage. Exemple avec l’une qui prétend contenir 40% de crevettes. On devrait retrouver donc 25 grammes de crevettes dans cette croquette de 62,5 grammes, or on n’en retrouve que 10 grammes, soit 16% et non 40%Serions-nous face à une tromperie généralisée ? Vérifions avant de l’affirmer.

Deuxième décorticage sans la panure

Pour cette vérification, nous allons changer de méthode. Nous allons retirer la chapelure de ces croquettes pour ne tenir compte que de la farce. Après avoir dilué cette dernière dans un peu d’eau chaude, on peut plus facilement extraire les crevettes pour les passer enfin dans un passe-bouillon. Les résultats sont toujours, mais un peu moins, décevantsTrois croquettes sur treize seulement nous restituent avec notre méthode le pourcentage de crevette affiché, si on ne tient compte que de la farce et pas du poids total de la croquette, donc. Ces trois croquettes sont aussi celles qui sont les plus chargées en crevettes. Voici donc notre trio de tête :

  1. Boni Sélection (version fêtes) : 47% de crevette dans la farce.
  2. De Vismijn : 37% de crevette dans la farce.
  3. Pure Daphné : 34% de crevette dans la farce.

Alors pour toutes les autres, y a-t-il tromperie sur les quantités de crevette ? On ne peut l’affirmer. Peut-être que ces crustacés ont perdu beaucoup d’eau et donc de poids au moment de leur cuisson ou peut-être sommes-nous tombés malheureusement sur des croquettes dont la farce aurait été mal mélangée et dont la répartition des crevettes serait de ce fait irrégulière ? Bref, poursuivons notre comparatif.

Troisième épreuve : dans la bouche d’un expert

C’est de la pape huileuse. Ce ne sont même pas des crevettes entières !

Pour un avis plus global sur ces différentes croquettes, nous allons nous adresser à un expert, Thierry Vanholsbeek. C’est le patron du restaurant "Momo la crevette". Il déguste pour nous à l’aveugle les treize croquettes l’une après l’autre. Certains de ses avis sont teintés de déceptions : "C’est de la pape huileuse. Ce n’est pas un bon signe." à la vue de l’une. "Ce ne sont pas des crevettes entières. Ce sont des petits éclats de crevettes. C’est très compact. Ça goûte la farine. Ce n’est pas agréable en bouche. Une drôle de couleur." enchaîne-t-il avec une autre. "J’ai une épluchure de crevette, donc, ça, ce n’est déjà pas un bon signe." constate-t-il avec une troisième. D’autres avis se révèlent assez positifs : "Un bon goût dans l’appareil." constate-t-il avec une. "Celle-là, elle est bonne : crémeuse, pas trop compacte, pas trop salée et la panure est croustillante, ça c’est correct." 

Et enfin, certaines le déçoivent au plus haut point et subissent même un déclassement : "Là, on a de la crevette rose. Ce n’est pas de la crevette grise. Et elle n’est pas entière. Bon, celle-là, elle va se prendre un zéro d’office. On ne peut pas manger ça. Ce n’est pas possible. En fait rien ne va…"

Il y a vraiment un mauvais goût.

Ou encore : "Gros défaut à la base. Elle a explosé à la cuisson. La chapelure a brûlé d’un côté. Elle est défaite de l’autre. Ça ne donne pas envie de la manger. Esthétiquement, on n’a pas envie d’y aller." 

Le trio de tête de notre expert est composé de trois ex aequo :

  1. La marque Delhaize : 7/10
  2. La Pure Daphné : 7/10
  3. La Boni Sélection (version fêtes) : 7/10

Bref, entre la bonne, bien fournie et la mauvaise quasi sans crevettes, vous avez le choix. Leurs prix aussi sont très variés : du simple au triple. Et les meilleures ne sont pas toujours les plus chères. Constatez-le dans notre classement repris ci-dessous.

Classement de notre comparatif. Deuxième colonne : cotes de notre expert. Troisième colonne : pourcentages de crevettes retrouvées dans la farce. Quatrième colonne : prix au kilo.
Classement de notre comparatif. Deuxième colonne : cotes de notre expert. Troisième colonne : pourcentages de crevettes retrouvées dans la farce. Quatrième colonne : prix au kilo. RTBF © Tous droits réservés

Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Le fish stick végétal débarque dans nos rayons !

On n'est pas des pigeons

Des croquettes au fromage qui ne goûtent pas le fromage

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous