RTBFPasser au contenu
Rechercher

Nos prisons belges: parkings ou tremplins? Que penser de l'exemple scandinave?

Prison de Halden, Norvège: travail ou école la journée, puis vie communautaire "en appartements". On ferme les cellules à 19h
26 mars 2013 à 13:25 - mise à jour 03 avr. 2013 à 10:11Temps de lecture1 min
Par Sarah Hammo

De nouveaux établissements pénitentiaires pour remplacer les prisons vétustes, mais aussi pour accueillir plus de détenus. Cet élan constructeur fait débat parce que la prison, en soi, fait débat... Et que la surpopulation pourrait bien vite s'étendre à ces nouvelles cellules. 

On construit de nouvelles prisons, votre magazine Transversales saisit cette occasion pour reposer quelques questions fondamentales.

La prison est-elle efficace ? Qu’est-ce qu’une prison efficace ? Une prison parking ou une prison tremplin ? La prison est-elle aujourd’hui, comme le stipule la loi, un lieu de reconstruction de l’individu ? Un lieu qui prépare à la réinsertion ? Un lieu qui répare le dommage à la victime ? Un lieu où la privation de liberté est le seul droit refusé ?  

Les quatre premières prisons du Master Plan seront en forme d’étoile, la structure "Ducpétiaux" du 19ème siècle façon Saint-Gilles et Forest, mais remises au goût du jour, "humanisées" dit l’administration pénitentiaire. N’a-t-on rien fait de mieux depuis 100 ans ? Que nous réserve le projet de prison de Haren, annoncée "humaine et novatrice", moins usante pour le détenu?

Scandinavie : des prisons "exemplaires"

Myriam Baele et Jean-Marc Vierset se sont rendus en Scandinavie, où les prisons sont citées en exemple, où la récidive et le taux de détention (le nombre de détenus par 100 000 habitants) sont les plus bas du monde. Peut-on, doit-on, s'inspirer de ces "prisons modèles" ?

En Norvège, la prison de Halden, une forteresse dorée, est surnommée "prison la plus humaine du monde". En Suède, on peut croiser des détenus au bord du lac à la prison d’Asptuna : plage, école et vie communautaire… Presque la liberté, mais sans la liberté. Un dernier carcan, bucolique, avant de recouvrer la liberté. À mille lieues en tout cas de la représentation d'un pénitencier dans l’imaginaire collectif.

Bienvenue dans la prison autrement, ce samedi 30 mars à 12h00, sur la Première.

Des reportages réalisés avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Sur le même sujet

A. Turtelboom: "Toutes les peines d'au moins six mois sont exécutées"

Belgique

Articles recommandés pour vous