RTBFPasser au contenu

Societe

Nordine Amrani, un sociopathe "assez différent" d'Anders Behring Breivik

Nordine Amrani, un sociopathe "assez différent" d'Anders Behring Breivik
14 déc. 2011 à 13:451 min
Par Adrien de Callataÿ
Sur le plateau de la RTBF, Isidore Pelc avance que "d'après les renseignements que j'ai pu glaner, ça me semble assez différent de la tuerie d'Oslo perpétrée par Anders Behring Breivik qui, lui, était animé d'une conviction délirante paranoïaque", explique le psychiatre émérite.

Ici, on sait que Nordine Amrani a eu des problèmes avec la justice en étant jeune. Des problèmes qui relèvent du mépris, du non-respect de l'autorité, de l'insensibilité à la douleur d'autrui. Une attitude qui peut mener à des comportements auxquels nous avons été tragiquement confrontés ce mardi.

Comment arrive-t-on à ce point-là ? "C'est tant une question de génétique que de l'entourage, de l'environnement qui oriente le jeune", explique Isidore Pelc.

Sur les antennes de la RTBF, Isidore Pelc explique que ces sociopathes, ces personnes manquant de structure depuis l'enfance, n'intègrent pas "le principe de réalité, y compris les punitions". Pour le psychiatre, "il faut les amener à avoir de nouvelles attaches humaines, faire des expériences positives et pas négatives".

"Or, si on applique que les mesures judiciaires, on est pris dans des cercles infernaux de punition". Et les sociopathes "accumulent de la hargne". Mais Isidore Pelc estime qu'il s'agit de trouble de la personnalité. C'est donc un profil bien différent que celui d'Anders Behring Breivik qui, lui, était animé "d'une conviction inébranlable, comme Hitler".

RTBF

Articles recommandés pour vous