Jupiler Pro League

Nordin Jbari : "La meilleure option pour Vincent Kompany"

Vincent Kompany, le nouvel entraîneur du Sporting d'Anderlecht

© RSC Anderlecht

17 août 2020 à 18:00Temps de lecture3 min
Par Pierre Capart

La nouvelle a donc été confirmée ce lundi matin, Vincent Kompany met un terme à sa carrière de joueur et remplace Franky Vercauteren à la tête de l’équipe première d’Anderlecht. Une décision qui a suscité pas mal de réactions dont celle de Nordin Jbari. Notre consultant, qui a démarré sa carrière professionnelle à Anderlecht, estime que c’est une bonne décision pour Kompany mais aussi pour Anderlecht même si le timing a de quoi surprendre….  " Pour être honnête, je suis un peu surpris que cette décision tombe aujourd'hui mais personnellement, je trouve que c’est une bonne chose même si on ne verra plus Vincent Kompany sur un terrain. C'est triste car c'était un grand joueur avec énormément de qualités et beaucoup de charisme. C’est aussi quelqu’un de très intelligent, qui a compris que son corps ne le suivait plus. Il a donc décidé de ranger ses crampons pour pouvoir démarrer, l'esprit libéré, une nouvelle carrière d'entraîneur ".

Nordin Jbari déplore surtout le manque de cohérence de la direction du Sporting d’Anderlecht… " Cette décision aurait dû être prise il y a un an, lors du retour de Kompany à Anderlecht. Il aurait pu devenir entraîneur l’année dernière, voire se concentrer uniquement sur son rôle de joueur, mais ne pas multiplier les casquettes comme il l’a fait ces derniers mois. La situation était assez confuse et cela a généré pas mal de problèmes et d’incompréhension au sein du club. Cette fois, son rôle est bien défini mais il faudra qu'il le fasse bien ".

Enfin de la clarté

Nordin Jbari estime donc qu’il était temps de clarifier les choses : "Vincent Kompany va désormais se focaliser à 100% sur son métier d’entraîneur. Cette fois, les choses semblent claires. De toute façon, les relations étaient devenues un peu tendues entre Kompany et Vercauteren ces dernières semaines. Il faut dire que Vincent fonctionnait déjà comme T1 et gérait pas mal de choses. Cela devenait donc compliqué pour Franky Vercauteren ".

Visions opposées et tensions perceptibles

Si l'ex-petit prince du Parc est venu apporter son expérience il y a quelques mois, Nordin Jbari avait perçu des tensions de plus en plus vives depuis plusieurs semaines… " Cela n’avait rien d’étonnant puisque Kompany est dans un projet (Trust the Process) à long terme alors que Vercauteren travaillait plus sur le court terme avec un objectif de résultats, en décrochant un maximum de points. Et pour obtenir ces résultats à court terme, il cherchait avant tout l’efficacité et se préoccupait donc moins du beau jeu. Dès lors, il était évident pour moi que cela aller péter (sic) un jour ou l’autre. Cela ne pouvait plus continuer ainsi. Franky Vercauteren n’est pas n’importe qui. C’est un très bon entraîneur, avec de l’expérience et un vécu. Il a fait ses preuves et n’a donc plus rien à prouver. Et puis, comme c’était déjà Vincent Kompany qui coachait durant les matches amicaux, c’était impossible pour Franky de continuer à Anderlecht ".

Trop de décideurs à Anderlecht

Vincent Kompany va donc avoir les coudées franches même si selon notre consultant, il y a toujours trop de décideurs à Anderlecht : " La gestion à Anderlecht n’est pas simple. Vous savez, au Sporting il y a... dix décideurs et c’est beaucoup trop. On ne sait donc pas qui prend les décisions. A un moment donné, il faut savoir qui décide pour le bien du club. Il faut savoir qui mène à bien le projet. Depuis l’arrivée de Marc Coucke, il y a eu de nombreux changements au sein de la Direction et finalement on ne sait plus qui prend les décisions. Ce qui peut évidemment engendrer pas mal de problèmes même si avec le départ de Franky Vercauteren, on sait à présent que sur le plan sportif, c’est Vincent Kompany qui décide de tout ".

Une page se tourne chez les Diables

Avec le départ de Vincent Kompany, les Diables Rouges sont désormais orphelins de leur capitaine mais aussi d’un défenseur central expérimenté... " C’est une page qui se tourne et Roberto Martinez va devoir trouver d’autres solutions. Vincent Kompany incarnait l’équipe nationale. Il était un des fers de lance de cette génération dorée, au même titre qu’Eden Hazard, Kevin De Bruyne ou Romelu Lukaku. Je le dis et je le répète, on peut ne pas aimer Vincent Kompany mais en tant que joueur, dans la défense des Diables, personne n’arrivait à son niveau. Quand Vincent était bien physiquement, il était largement au-dessus du lot. C’est incontestablement une grosse perte pour l’équipe nationale ".

Tout pour réussir

Reste à voir si Vincent Kompany aura une aussi belle carrière en tant qu’entraîneur… Pour Nordin Jbari, il a tout pour réussir : "L’avenir nous le dira mais moi, j’y crois. J’ai toujours aimé les anciens joueurs qui deviennent entraîneurs dans leur club de cœur. Kompany et Anderlecht, c’est une belle et longue histoire. Maintenant, j’espère que la direction anderlechtoise va le soulager pour qu’il puisse se concentrer sur son job. Il pourrait alors devenir un très grand entraîneur…"

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous