RTBFPasser au contenu

Vivacité

Noé Preszow dans un live à fleur de peau, invite Blanche pour un duo sur une reprise de Brel

07 mai 2021 à 18:002 min
Par François Saint-Amand

Noé Preszow a peut-être trouvé en la Basilique de Koekelberg, l’endroit idéal pour faire parler ses textes les plus profonds. La grandeur de l’édifice leur a rendu un caractère encore plus solennel, le tout magnifié par un accompagnement de cordes et un duo poignant avec Blanche.

À 26 ans, l’auteur-compositeur-interprète bruxellois est sur toutes les lèvres en France et pour cause : après avoir été plébiscité par les radios des services publics francophones en 2020, Noé Preszow transperce le cœur du public par sa poésie ajustée et ses thématiques universelles.

La plume des grands auteurs français conjuguée à l’épuration des couches sonores en studio, pour valoriser davantage les paroles : il est sans doute l’artiste qui rend l’hommage le plus authentique à la chanson française sur son premier album, À Nous. Ce disque sorti début avril 2021 confirme une chose : Noé est un véritable OVNI qui dresse un regard philosophique sur la société actuelle, au travers des questions existentielles, poussant la réflexion chez son public, bien plus loin que l’inarrêtable soif d’amour commune à tous les musiciens.

Un showcase sublimé par une section de cordes

Déjà présent pour un concert confiné à la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles après la sortie de son EP Ça ne saurait tarder, Noé Preszow remet le couvert dans une prestation poignante et bouleversante de ses trois premiers singles À Nous, Que tout s’danse et Cette route-là.

Il a par ailleurs été le seul artiste de cette Session privée sur VivaCité à s’entourer d’autant de musiciens. Il a ainsi ajouté exceptionnellement un violon et un violoncelle à l’instrumentation pour proposer des versions encore plus émouvantes et à fleur de peau, et a ponctué son showcase en invitant une artiste de marque : Blanche. La chanteuse de 21 ans a partagé une reprise de La quête du grand Jacques Brel en duo avec le musicien bruxellois.

Comme un symbole de transmission, la quête... des mots, Noé Preszow semble déjà l’avoir accomplie en un album. Et s’il continue à suivre cette route-là, il devrait pouvoir remplir bien plus que la nef de la Basilique de Koekelberg.

Vivez la Fête de l’Iris sur les médias de la RTBF

Rock, electro, pop, variété française, classique : retrouvez le programme complet de toutes les sessions musicales et les infos sur la Fête de l’Iris 2021 sur les différents médias de la RTBF.

Articles recommandés pour vous