Monde

Nigeria: les premières images des jeunes filles enlevées par Boko Haram

Nigeria: les premières images des jeunes filles enlevées par Boko Haram

© © Tous droits réservés

12 mai 2014 à 11:39 - mise à jour 12 mai 2014 à 13:10Temps de lecture1 min
Par Céline Biourge

Elles sont une centaine, toutes portent une voile noir ou gris qui les recouvre de la tête au pied. La vidéo de 17 minutes, fournie par le groupe Boko Haram, les montre en train de prier, dehors dans un lieu non reconnaissable. ll s'agirait d'une partie des 223 lycéennes enlevées il y a un mois par le groupe terroriste. Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, avait affirmé vouloir les vendre comme esclaves dans une vidéo précédente, cette fois il dit les avoir converties à l’Islam, et ne les libérera qu'en échange de prisonniers du groupe islamiste.

Nigeria: nouvelle video concernant les captives

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les visages de ces jeunes filles sont fermés, inexpressifs, l'une d'entre elles s'adresse à la caméra et récite un texte pour dire que les captives n'ont pas été maltraitées.

Le chef de Boko Haram que l'on ne voit jamais avec les lycéennes précise que l'échange entre les jeunes filles et les prisonniers ne concernera que celles qui ne se sont pas converties à l’Islam, celles ayant accepté de devenir musulmanes étant devenues "des soeurs".

Rien ne permet de dire où a été tournée cette vidéo, dont la qualité est bien meilleure que celle des vidéos publiées dans le passé par le groupe islamiste.

En attendant, la mobilisation est toujours très forte au Nigeria mais aussi dans le monde et notamment sur les réseaux sociaux. Une mobilisation qui apporte son lot de dérives qui pourraient mettre en danger les jeunes filles kidnappées.

C.B. avec L. Brecx

Mobilisation internationale pour retrouver les filles kidnappées par Boko Haram

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Nigeria: les lycéennes enlevées ont été localisées, selon un chef militaire

Monde

Que se cache-t-il derrière la traque pour retrouver les jeunes nigérianes?

Monde