RTBFPasser au contenu
Rechercher

Moteurs

Nigel Bailly : "Etre un modèle pour les personnes en situation de handicap qui ont envie de faire du sport auto"

Nigel Bailly se confie avant le début de la saison 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il s'appelle Nigel Bailly, Nigel comme Mansell, le pilote britannique Champion du Monde de Formule 1 dans les années 90, dont ses parents étaient fans.

Aujourd'hui le pilote belge moins valide s'apprête à disputer le GT World Challenge Europe au volant d'une Bentley. Athlète moins valide, Nigel s'est fixé comme objectif de vivre sa passion et pratiquer la course automobile.

Mon histoire à moi, c’est une chaise roulante suite à un accident de motocross à l’âge de 14 ans. Aujourd’hui je me bats au quotidien pour réaliser mes plus grands rêves et participer à des championnats automobiles incroyables. J’ai commencé le sport auto à l’âge de 27 ans. L’année passée j’ai eu l’occasion de participer aux 24 heures du Mans (Nigel a terminé à la 32ième place), ça a été ma plus belle réussite sportive mais ça en appellera d’autres.

Cette année, je participerai au GT World Challenge Europe en compagnie de 2 autres Belges, Stéphane Lemeret et Matthieu de Robiano au volant d’une Bentley GT3Nos ambitions sont claires, découvrir un maximum la discipline, le GT3, aller de l’avant, prendre du plaisir et surtout terminer les courses. "

© Tous droits réservés

Afin de pallier son handicap, Nigel a perdu l'usage de ses jambes, le team a adapté la Bentley GT3 avec un accélérateur derrière le volant et un frein sur lequel le pilote doit pousser pour actionner le pédalier.

" Ma plus grosse difficulté aujourd’hui, c’est de pouvoir piloter à ce niveau avec mes 2 mains, combiner l’ensemble des commandes, à savoir l’accélérateur, le frein, tourner le volant, passer les rapports de vitesses, … Ca reste très compliqué pour évoluer à ce niveau-là.

Etant donné que la partie basse de mon corps ne fonctionne plus, la partie haute doit travailler doublement, ce qui requiert une préparation physique plus importante ".

Après les premiers tests de la saison, Nigel Bailly se retrouve à quelques secondes des meilleurs pilotes mondiaux en GT3. L’objectif à terme est de réduire cet écart.

" Etant donné que je découvre seulement la catégorie et la voiture, ce n'est pas évident. Mais je pense que je vais pouvoir y parvenirLe regard des pilotes vis-à-vis de moi est bienveillant. Aujourd’hui je souhaite être un modèle pour les personnes en situation de handicap qui ont envie de franchir le cap, à savoir faire du sport automobile. "

NICO DEUMILLE

La première course du championnat GT World Challenge Europe se déroulera dans quelques jours à Imola. Nigel Bailly est gonflé à bloc à l'entame de cette nouvelle saison d'autant qu'il sera de passage à Spa pour les 24 heures de Francorchamps.

" L’un de mes plus grands rêves est de disputer les 24 heures de Spa. J’ai la grande chance de pouvoir y participer cette année. Je vous donne rendez-vous fin juillet à l’occasion de cette grande fête de la vitesse. "

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous