RTBFPasser au contenu

Nicolas Raskin avant la Finale de la Coupe : "Si on gagne, je me fais les cheveux rouges !"

Nicolas Raskin avant la Finale de la Coupe : "Si on gagne, je me fais les cheveux rouges !"
25 avr. 2021 à 06:002 min
Par Erik Libois

D-Day sur Meuse, le Standard peut déjà parachever sa saison ce soir en finale de Coupe face à Genk. Le précédent de 2018 est dans tous les esprits : un succès principautaire sur un but de Renaud Emond… et par un froid de canard inversement proportionnel à la chaleur dans les cœurs rouches.

Ça va être un match indécis qui se jouera, comme tous les grands matches, sur les petits détails, le repositionnement tactique ou les fautes commises en abord de rectangle par exemple " explique Nicolas Raskin, qui n’a pas oublié que les deux duels de phase classique se sont soldés par autant de partages (0-0 à Sclessin, 2-2 à Genk). " Je la sens bien, cette finale… D’ailleurs tous les matches, je les sens bien ! (clin d’œil) Mais une finale est encore plus spéciale : un match pareil, personne n’a envie de passer à côté ! "

Le Standard a terminé la phase classique en boulet de canon : un 13 sur 15 qui a débouché sur une qualification pour les Europe Play-Offs, les ex-Play-Offs 2.

Cette finale tombe au meilleur moment. On avait démarré par un 12 sur 12 après l’arrivée de Mbaye Leye, puis on a connu un creux : il fallait digérer les efforts fournis et les nouvelles consignes. Aujourd’hui, tout est en place. Et je suis confiant ! "

Ceci alors que les observateurs disent Genk sur le déclin, notamment sur le plan physique.

Genk reste une équipe très forte, surtout au niveau offensif, avec son trio Bongonda-Ito-Onuachu. Avec son gabarit, ce dernier est très difficile à marquer : il faut le serrer de près et ne pas avoir peur du combat physique. Mais nos défenseurs ont du répondant, surtout individuellement. Dommage que ‘Boka’ (NDLA : Merveille Bokadi, qui s’est blessé lors du dernier match face au Beerschot) ne sera pas là : c’était devenu un de nos pions de base. "

Nicolas Raskin avant la Finale de la Coupe : "Si on gagne, je me fais les cheveux rouges !"
Nicolas Raskin avant la Finale de la Coupe : "Si on gagne, je me fais les cheveux rouges !" JOHAN EYCKENS - BELGA

Raskin revient lui-même d’une mononucléose, qui a mangé sa fin de phase classique.

Je me suis bien reposé cette semaine, j’ai pris soin de bien manger et d’aller dormir tôt (clin d’œil). On s’est tous bien préparé, on s’est mis au vert… et on a même discuté la prime entre nous. Moi, je représente traditionnellement le clan des jeunes dans la négociation : on discute entre jeunes de ce qu’on veut, puis je transmets tout à ‘Papy Jean’ (NDLA : il fait référence à Jean-François Gillet, le doyen de l’équipe), qui se charge d’aller parler avec la direction. "

Et en cas de victoire, le médian liégeois a même préparé une petite spéciale pour tous ses supporters.

Je viens de me faire une coloration aux cheveux en blanc oxygéné, donc je vais faire attention... Mais d’accord, je vous le promets : si on gagne, je me passe la tête… à la bombe rouge. Je vais demander au magasinier d’en prendre avec au Stade Roi Baudouin ! Un pronostic ? Je ne fais plus de pronostic car quand j’en fais, ça se retourne contre moi ! (On insiste) Bon, allez disons 2-1 ou 2-0… Et après, on fait la fête. Mais je n’en dis pas plus ! "

En cas de succès, les Rouches gratteront le meilleur ticket européen pour le football belge… après les deux tickets pour la Champions League bien sûr. Le Matricule 16 aura d’ores et déjà réussi sa saison.

Mais ne comptez pas sur nous pour lever le pied en Europe Play-Offs : tous les matches, moi je les joue à fond ! On est une équipe jeune : on aime le foot, on aime les chouettes matches… et avec Ostende, Gand et Malines comme adversaires, on sera servi ! Si on gagne cette Coupe, on jouera d’autant plus libérés et on pourra se faire plaisir en produisant du beau jeu. "

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous