RTBFPasser au contenu

Standard de Liège

Nicolas Raskin, amer après le match nul du Standard : "À​​​​​​​ force de mettre des lignes, on crée un hors-jeu alors qu’il n’y a rien"

Nicolas Raskin, amer après le match nul : "À​​​​​​​ force de mettre des lignes, on crée un hors-jeu alors qu'il n'y a rien"

Juplier Pro League : J26

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Alors que le Standard pensait l’emporter dans les toutes dernières secondes face au Cercle, le VAR a finalement annulé le but libérateur pour une très légère position de hors-jeu de Sissako.

Auteur de son premier but de la saison, Nicolas Raskin était pourtant très déçu après le coup de sifflet final. "C’est difficile. D’après les échos du banc, je pense qu’il n’y a pas hors-jeu. C’est dommage de mettre tant de lignes. À force de mettre des lignes, on crée un hors-jeu alors qu’il n’y a rien. Ce n’est pas juste car parfois on siffle et parfois pas".

Le Standard a rééquilibré les débats après un bon début de match des Brugeois. Un partage logique ? Le milieu n’est pas de cet avis. "Je ne sais pas si l’on peut dire que le Cercle a été meilleur en première mi-temps. Mis à part le magnifique coup-franc de Hotic, ils n’ont pas été si dangereux que cela. On mérite de gagner ce match".

Comment expliquer une telle métamorphose des Rouches après le retour des vestiaires ? "On connaissait l’importance de ce match. C’était un tournant car si on le perdait, cela devenait vraiment compliqué. On va continuer match après match et on verra bien".

Dimanche, les hommes de Luka Elsner se déplaceront à Genk dans une rencontre capitale pour le reste de la saison. "Tous les matches sont importants. On a perdu trop de points, si on veut accrocher les playoffs 2, on doit se battre sur tous les points. C’est pour cela que cette dernière action nous fait encore plus râler".

Nicolas Raskin était déçu après le partage des Rouches.
Nicolas Raskin était déçu après le partage des Rouches. Belga

Articles recommandés pour vous