RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tous les sports

NFL – Super Bowl LVI : tout ce que vous devez savoir sur l’événement planétaire !

13 févr. 2022 à 10:51Temps de lecture3 min
Par David Houdret

Personne ou peu aurait imaginé un tel scénario et une telle affiche pour la 56e édition du Superbowl, ce sont les Cincinnati Bengals qui affronteront les Los Angeles Rams. Pour rappel, rendez-vous cette nuit de ce dimanche à lundi, minuit trente, depuis le " SoFi Stadium " à Los Angeles. Êtes-vous prêts pour ce "Super Sunday" ? Voici, en tout cas, de quoi briller pendant la "party" de rigueur ou, au minimum, tenir quelques répliques de dialogue à propos de ce rendez-vous planétaire !

" Oldest – Youngest " : un an après les 2 plus vieux, voici les 2 plus jeunes

Pour la première fois de l’histoire du Superbowl, ce sont deux coachs de moins de 40 ans qui vont s’affronter. Zac Taylor, 38 ans, mène les Bengals lors de sa troisième saison à cette apothéose. Alors que son ancien boss, Sean McVay, 36 ans, va essayer de devenir à la tête des Rams le plus jeune coach à gagner le titre suprême. Et tout cela un an après que les deux coachs les plus âgés se soient affrontés. Puisque Bruce Arians (Tampa Bay) et Andy Reid (Kansas City) avaient 68 ans lors du SuperBowl 55.

Loading...

​​​​​​​Onze ans entre les deux QB numéros 1 de la " Draft "

Loading...

Ce sera seulement la deuxième fois dans toute l’histoire du Superbowl que deux quarterbacks (QB), anciens numéros 1 de la Draft joueront l’un contre l’autre. Donc, choisi par une équipe de NFL comme numéro un des joueurs universitaires. C’était en 2009 pour Matthew Stafford (Los Angeles) et, seulement, en 2020 pour Joe Burrow (Cincinnati). La première fois que cela s’était passé ? C’était lors du Superbowl L, en 2015, avec Peyton Manning pour les Broncos de Denver (drafté numéro 1 en 1998) et Cam Newtown pour les Panthers de Caroline (drafté numéro 1 en 2011).

​​​​​​​Joe " Cool ", quel come-back

Déjà surnommé Joe " Cool " Burrow, le leader de l’attaque des Bengals est d’un calme exceptionnel quelles que soient les circonstances. Mais, surtout, il a dû faire preuve de patience en dehors des terrains avant cette saison exceptionnelle… En un peu plus d’un an, depuis sa blessure et une rupture des ligaments croisés, le 23 novembre 2021, il a mené sa franchise au titre de champion de sa division et de sa conférence. Pour jouer en ce dimanche 13 février 2022, le Superbowl…

Loading...

Le « Trade » de Matthew, un an après

Matthew Stafford a vu, lui aussi, sa vie de quarterback se transformer complètement en une seule saison. Après onze années de bons et loyaux services auprès de la franchise des Lions de Detroit, il s’est vu " échangé " pour devenir le leader offensif des Rams de Los Angeles. Un an jour pour jour après ce " trade ", il s’est qualifié pour le Superbowl.

Kevin Huber, « Bengal » élevé à Cincinnati

Cela fera partie aussi des très belles histoires de ce 56e Superbowl. Parce que souvent on oublie de parler des joueurs qui utilisent leurs pieds dans ce " foot " ball pratiqué principalement avec les mains… Mais il faudra penser aux émotions qui vont traverser tout le corps de Kevin Huber en ce " Super Sunday ". Le punter (le botteur de dégagement) a grandi à Cincinnatti. Il a étudié à l’Université de sa ville et en jouant, évidemment pour les " Bearcats ". Enfin, après 215 matches joués pour les Bengals, il va donc participer au Superbowl avec l’équipe de la cité qu’il a vu grandir…

Loading...

" Half Time Show " sans demi-mesure

C’est aussi chaque année un des moments les plus attendus de la grand-messe du football américain, le show de la mi-temps, en anglais dans le texte : le " HalfTime Show ", présenté par une célèbre marque de soda. La ville hôte de ce 56e Superbowl a certainement influencé le choix des artistes chargés de nous divertir en cette édition 2022. " Dr Dre ", chef de file du " Gansta Rap " régnant en maitre dans les années 90, fin des années 80 sur la cote ouest des Etats-Unis mais aussi sur le reste du monde. Seront présents, entre autres, les disciples " Eminem ", " Snoop " ou Mary J Blige. Pour sans doute battre le record du prix de la production du show, établi l’an passé par " The Weeknd ", de 17 millions de dollars.

Loading...
Loading...

La NFL " Made in Germany "

Enfin, terminons par un point " extra " ou une info hors du contexte de ce Superbowl, mais pour les fans européens de la NFL. Dès la saison prochaine et jusqu’en 2025, il y aura un match de saison régulière joué chaque année en Allemagne. Tout d’abord à Munich et, ensuite, à Francfort. Il y aura donc 5 matches de la ligue joués la saison prochaine hors des Etats-Unis. Celui-ci donc en Allemagne s’ajoute à ceux déjà prévus à Mexico et à Londres !

Loading...

Sur le même sujet

Montée en popularité du foot US en Belgique : "Je pense que d’ici peu, le football américain va trouver son moment de gloire"

Sport

Jusqu’à 81.800 dollars pour une place au Super Bowl américain : comment les prix ont-ils explosé ces 10 dernières années ?

Monde Amérique du Nord

Articles recommandés pour vous