RTBFPasser au contenu

Nethys et Gouvernement wallon à O.K. Corral

Nethys et le Gouvernement à O.K. Corral

Entre Région wallonne et Néthys, on compte les coups. Dans le dernier épisode, l’assureur Intégrale, filiale de Nethys, et la Socofe, dans l’orbite Nethys également, ont introduit un recours devant la Cour constitutionnelle contre le décret gouvernance.

Ils auraient pu avoir gain de cause : le décret a été rédigé par la précédente majorité pour mettre bon ordre dans le dossier Nethys mais il a été écrit à la va-vite! Le nouveau ministre a donc corrigé le tir en espérant l'arrêt des hostilités. Mais, à O.K. Corral, on ne parle plus : on préfère les fusils.

Pas de double contrôle

L’Intégrale et la Socofe partent du principe qu’elles sont déjà contrôlées par les autorités fédérales (BNB et FSMA). Inutile que la Région y ajoute une couche de plus. La remarque paraît justifiée. La Cour pourrait y faire droit. Donc, pour éviter que, dans la foulée, tout le décret gouvernance ne valse à la poubelle, le ministre Dermagne annonce qu’il va extraire L’Intégrale et la Socofe du champ d’application de la loi.

Pas de quartier !

La Socofe apprécie. Ce jeudi, elle a abandonné son recours. En revanche, L’Intégrale le maintient. Elle sait que même si le ministre modifie le décret, il n’aura pas le temps de le faire d’ici la comparution en justice. Or, si elle obtient gain de cause, L’Intégrale peut infliger une terrible dérouillée à la Région.

Mais pourquoi tant de haine ?

Pourquoi cet acharnement ? La thèse du règlement de compte tient au moins autant la corde que les motifs raisonnables. On n’ignore pas en effet que le Président du Comité de Direction de L’Intégrale, Diego Aquilina, est lié à Stéphane Moreau, Bénédicte Bayer et Pol Heyse. Or, débarqués de Nethys, ces quatre-là se sont partagé des indemnités de 18,6 millions d’euros… que la Région veut leur faire rendre.

Rendez-vous pour le duel

Ceci explique-t-il cela ? Chacun s’en défendra sans doute. Prochain épisode, dans 8 jours. Le pitch du feuilleton : La Cour constitutionnelle va-t-elle imposer le cessez-le-feu ou donner raison à L’Intégrale, quitte à flinguer le décret bonne gouvernance ? Réponse, mercredi.

Articles recommandés pour vous