Icône représentant un article audio.

L'Heure H

Néron, les chrétiens, la météo, ou accident : qui est à l'origine du grand incendie de Rome en 64 ?

L'Heure H

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans la nuit du 18 juillet de l’an 64, à Rome, centre du monde antique, la chaleur est étouffante, et la pleine lune qui se dessine dans le ciel semble donner au Circus Maximus une grandeur plus importante encore. Les étoiles y dansent dans ses alcôves et sur le sable de la piste. L’immense hippodrome, long de 600 mètres et large de 200, véritable création des Dieux, œuvre de Jupiter ou Mars, occupe une place de choix dans la plus grande métropole du monde. 

Lors des journées des Jeux du Cirque, près de 150.000 personnes s’entassent dans ses gradins… Comme un immense navire qui domine  la ville, il veille sur les habitants qui vivent entre le Palatin et l’Aventin, deux des sept collines de Rome. Le quartier dort depuis déjà plusieurs heures, et seulement quelques badauds flânent à la lueur de la Lune.

Il n’a pas plu depuis des mois. En effet,  les collines environnantes sont devenues jaunes. La verdure printanière est déjà loin. Mais on est loin de se douter que ce terrain sera propice à un événement presque apocalyptique. Bientôt, les citoyens romains seront prisonniers des flammes... 

Comment un incendie aussi immense, qui a duré une semaine, qui a ravagé plusieurs quartiers et qui a mis environ 220.000 personnes à la rue, a-t-il pu se déclarer ? Entre théories du complot, diffamations et recherches scientifiques, Jean-Louis Lahaye donne différentes pistes.

► Écoutez l’entièreté de ce récit dans le podcast ci-dessus, et bien d’autres destinées qui ont basculé à L’Heure H avec Jean-Louis Lahaye, du lundi au vendredi de 15h à 16h et en replay sur Auvio.

© Bildagentur-online/Universal Images Group via Getty Images

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous