RTBFPasser au contenu
Rechercher

Neil Young écrit une lettre ouverte à Trump

Neil Young écrit une lettre ouverte à Trump
20 févr. 2020 à 13:41Temps de lecture2 min
Par Classic 21

Neil Young a critiqué le président américain dans une lettre cinglante.

C’est sur son site web qu’il le décrit comme "une honte" à son pays et qu’il l’accuse de "destruction aveugle de nos ressources naturelles partagées, de notre environnement et de nos relations avec des amis du monde entier."

Neil Young, qui a récemment acquis la double nationalité américano-canadienne, explique que son comportement est "impardonnable" et ajoute : "Barack Obama était un bien meilleur homme que vous."

Il continue : "Vos décisions politiques et réflexions à court terme aggravent la crise climatique… Les États-Unis d’Amérique, mon pays, ne sont pas un champ sur l’un de vos terrains de golf brandé sur lequel vous pouvez rouler et l’endommager afin que les autres joueurs ne puissent pas jouer."

Il s’en est également pris au président qui utilise constamment le titre "Rockin’in the Free World" lors de ses meetings : "'Keep on Rockin’in the Free World' n’est pas un titre que vous pouvez utiliser pendant vos événements. Peut-être auriez-vous pu devenir un bassiste et jouer dans un groupe de rock and roll. Vous auriez ainsi pu être sur scène devant vos fans tous les soirs, du moins, si vous étiez bon… et vous auriez pu l’être."

"Chaque fois que vous utilisez ce titre lors de vos événements, j’espère que vous entendez ma voix, celle d’un citoyen américain qui paye ses taxes et qui ne vous soutient pas."

"… Nous allons faire en sorte de vous exclure des votes et rendre l’Amérique meilleure ("Make America Great Again")", conclut-il.

Pas de scène en 2020

Le dernier concert de Neil Young remonte au mois de septembre dans le cadre du Farm Aid, et dans une nouvelle communication à ses fans, il précise qu’ils ne doivent pas s’attendre à le revoir bientôt sur scène.

"N’attendez rien" a-t-il littéralement écrit, "je ne suis pas concentré sur la scène, je prends soin de ma musique."

La seule exception à la règle est l’apparition prévue sur scène avec Stephen Stills dans le cadre du "Light Up the Blues" au Greek Theater de L.A. le 30 mai prochain.

54 ans après avoir traversé illégalement la frontière, Neil Young est devenu officiellement citoyen américain.

"Je suis heureux de pouvoir annoncer que j’y suis !" a-t-il écrit sur son site web, des mois après avoir entamé la procédure. Il a expliqué que les démarches avaient pris du retard après qu’il a admis fumer régulièrement du cannabis, ce qui n’a pas plu aux autorités.

Mais cette fois, Neil Young et son épouse, l’actrice Daryl Hannah, ont obtenu leur naturalisation au Convention Center de Los Angeles. Il a célébré l’événement dans une vidéo sur son compte Instagram, précisant qu’il est fier d’être "Canaricain", en référence à ses origines canadiennes. On y voit aussi les drapeaux américain et canadien, sur fond de "God Bless the U.S.A."

Loading...

Articles recommandés pour vous