C'est vous qui le dites

Ne pas travailler à cause du prix de l’énergie, c’est légitime ?

© Belga

24 oct. 2022 à 09:33Temps de lecture1 min
Par C'est vous qui le dites

Une partie du personnel du TEC Charleroi poursuit son mouvement d’humeur. Depuis la semaine dernière, il est très compliqué de prendre un bus à Charleroi en raison du mouvement de grève d’une partie du personnel qui proteste contre la hausse des prix de l’énergie.

Ne pas travailler à cause du prix de l’énergie, c’est légitime ? C’est la question que l’on vous posait ce matin sur "c’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

"À Charleroi, on a la grève facile"

Christelle, une auditrice de Marchienne-au-Pont, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "On comprend que le coût de l’énergie est très cher pour tout le monde. Malheureusement, le TEC embête tous les usagers pour l’instant, la grève n’a pas d’impact sur le gouvernement. Mon mari devait prendre le bus ce matin, je dois le prendre demain pour un rendez-vous médical et je pense l’annuler puisque la grève est prévue jusqu’à mercredi. À Charleroi, on a la grève facile. Ils aiment avoir un jour de congé pour aller boire et manger."

© Belga

"Il faut que tout le pays se mette en grève"

Du côté de Namur, Jean nous partage son avis : "Non, ce n’est pas une raison légitime. En faisant grève, ils mettent les citoyens dans une situation encore plus difficile puisqu’ils sont obligés de prendre leur véhicule et consommer du carburant. Et ceux qui n’ont pas de véhicule, ils ne peuvent pas circuler et aller travailler. Si on veut réellement agir, il faut que tout le pays se mette en grève."

© Belga – Virginie Lefour

" Ce n’est pas normal que ça impacte les gens qui veulent travailler"

Le débat se clôture à Marcinelle avec Cécile : "Je ne comprends pas cette grève car la hausse des prix de l’énergie concerne tout le monde. Les ministres ne sont pas impactés par cette grève et on empêche les employés et les ouvriers d’aller travailler. Ils doivent alors puiser dans leur budget 40-50 euros de taxi pour aller au travail. Les gens qui n’ont pas les moyens ne peuvent pas aller travailler et les entreprises se retrouvent avec moins de personnel. Ce n’est pas normal que ça impacte les gens qui veulent travailler."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous