RTBFPasser au contenu

Basket NBA

NBA : Westbrook aux Lakers, la fausse bonne idée pour entourer Lebron James ?

Russel Westbrook transféré aux Lakers.
30 juil. 2021 à 12:002 min
Par Antoine Hick

C’est LA grosse info de la soirée en NBA. En marge d’une Draft 2021 qui n’a pas réservé d’énormes surprises, Russell Westbrook, l’un des monstres physiques de la Grande Ligue, a été transféré aux Lakers pour former un nouveau Big Three avec Lebron James et Anthony Davis. En contrepartie, les Wizards récupèrent Kyle Kuzma, Kentavious Caldwell-Pope, Montrezl Harrell et le 22e choix de cette Draft 2021.

A la surprise générale, Westbrook vient donc garnir les rangs angelinos. Et si, sur papier, l’association entre trois monstres du basket peut faire saliver, en réalité, le fit paraît beaucoup moins évident. Voici pourquoi.

►►► À lire aussi : Pas de miracle pour Vrenz Bleijenbergh à la Draft, il n’y aura donc pas de 2e Belge en NBA

Russell Westbrook, Docteur Jekyll and Mister Hyde

Pour mieux comprendre, replantons d’abord les bases. A bientôt 33 ans, Russell Westbrook reste un ovni des parquets. Un dynamiteur hors pair, qui s’arrache sur chaque ballon qui traîne et parvient ainsi à avoir une influence dans tous les compartiments du jeu. Son activité, couplée à son hallucinant moteur, sa créativité balle en main et à son physique de mutant font de lui un danger pour n’importe quelle défense. L’année dernière, sous le maillot des Wizards, il avait d'ailleurs fini la saison en trombe, compilant un monstrueux triple-double (3 catégories de stats à 10 et plus) de moyenne lors des 6 dernières semaines de compétition : 23.0 points, 14.0 assists et 13.5 rebonds de moyenne.

Mais côté face, Westbrook reste un joueur qui axe irrémédiablement son jeu sur la pénétration et les contre-attaques. Son tir, même s’il reste plus qu’honorable, n’a jamais été son point fort. La preuve, il ne pointe qu’à 30% de réussite en carrière à trois points avec, tout de même, près de 4 tentatives par match. Et même s’il a un peu redoré son blason la saison dernière (31%), ses pourcentages lors des exercices précédents ne sont pas reluisants (26% en 2020, 29% en 2019). Et c’est là que le bât blesse.

Des Lakers en panne de tir : encore plus avec l’arrivée Westbrook ?

Parce que c’est justement dans ce compartiment-là que les Lakers avaient besoin de renfort. 10e pire équipe de la Ligue derrière la ligne la saison dernière (35%), les Californiens espéraient mettre le grappin sur un shooteur. Ce que Westbrook, malgré ses nombreuses qualités susnommées, n’est pas.

Et assez paradoxalement d’ailleurs, les Lakers ont laissé filer leurs deux meilleurs artilleurs pour acquérir Westbrook. Sans forcément exceller, Kyle Kuzma (137 réussites la saison dernière) et Kentavious Caldwell-Pope (120) avaient su se montrer plutôt fiables dans le domaine. Suite à leur départ conjoint vers Washington, Lebron James est donc le seul joueur du noyau à avoir planté plus de 100 banderilles à trois points la saison dernière. Improbable mais vrai. Selon nous, un profil plus sniper à la Buddy Hield (40% à trois points en carrière !), également cité aux Lakers, aurait donc été plus judicieux.

Conclusion : la balle est dans le camp de Westbrook

Vous l’aurez compris, l’arrivée de Russell Westbrook dans la Cité des Anges n’est pas une mauvaise chose en soi. Parce que, grâce à son expérience et son talent, Russ peut être ce lieutenant capable de prendre le relais du tandem James-Davis au moment où celui-ci se reposera.

Mais dans une équipe qui rêve désespérément de spacing et de devenir une vraie menace à trois points, Westbrook ne semblait pas être le profil idéal. Reste d’ailleurs à voir comment Brodie (le surnom de Westbrook) s’adaptera au jeu mi-terrain des Lakers, lui qui transpire "contre-attaques." Mais c’est un autre débat.

Après une saison loin des projecteurs dans l’anonymat de Washington, Westbrook donc a une occasion en or de prouver qu’il reste l’un des meilleurs joueurs de la Ligue et qu’il peut endosser ce rôle de 3e menace dans une équipe. La balle est donc plus que jamais dans son camp.

Loading...

Articles recommandés pour vous