Nations League - Foot

Nations League : Roberto Martinez analyse le tirage varié des Diables Rouges

16 déc. 2021 à 19:21Temps de lecture2 min
Par Maxime Berger avec Manu Jous

Les Diables Rouges défieront les Pays-Bas, la Pologne et le pays de Galles dans le groupe A4 de la Ligue des Nations édition 2022-2023. Tel est le résultat du tirage au sort effectué jeudi à Nyon, en Suisse, au siège de l'UEFA.

La Belgique avait participé au dernier Final Four de la compétition en octobre dernier mais avait quitté le nord de l'Italie avec deux douloureuses défaites dans ses valises, d'abord contre la France (2-3) puis contre l'Italie (1-2), son bourreau en quarts de finale de l'Euro quelques mois auparavant.

"Emotionnellement, ce sera très spécial de rencontrer les Pays-Bas. J'ai eu l'occasion de sentir la signification de ce duel, de ce derby, durant deux matches amicaux, ce sera très excitant de les affronter dans un match qualificatif. Notre tirage est varié car on va aussi retrouver la Pologne, que nous n'avons plus affronté depuis très longtemps (ndlr : c'était en novembre 2007, victoire polonaise 2-0), et le pays de Galles, que nous avons rencontré lors de notre dernier rassemblement. Les trois adversaires vont nous proposer des situations très différentes. L'objectif sera d'atteindre le Final Four, mais ce sera aussi très important comme préparation avant le Mondial 2022", a précisé Roberto Martinez au micro de notre collègue RTBF Manu Jous.

La Belgique a évité le groupe A3, le plus relevé de la compétition avec l'Italie, l'Allemagne, l'Angleterre et la Hongrie. La France, championne du monde et tenante du titre, figure dans le groupe A1 en compagnie du Danemark, de la Croatie et de l'Autriche. Quant à l'Espagne, finaliste, elle défiera le Portugal, la Suisse et la République tchèque dans le groupe A2.

"Nous avons évité le groupe de la mort, mais l'approche reste toujours la même, quel que soit votre groupe : donner le maximum. Il faudra s'adapter car nous allons disputer quatre matches en deux semaines en juin. Jouer six matches en deux rassemblements, je trouve cela excitant. Ce sera une édition très intéressante de la Ligue des Nations, j'en suis sûr. Les Pays-Bas, c'est notre adversaire le mieux classé en terme de ranking. Ce serait pas mal de les affronter une fois en juin et une fois en septembre. Il faudra naturellement voir la manière dont nous pouvons établir le calendrier, en sachant donc qu'on va rencontrer deux fois la même équipe en juin. Quel que soit le programme, il faudra l'utiliser de la meilleure manière afin de préparer la Coupe du monde au Qatar", a poursuivi le sélectionneur national.

La Ligue des Nations, qui va entamer sa troisième édition et qui a remplacé la très grande majorité des matches amicaux, rassemble les 55 associations membres de l'UEFA. Elles sont réparties en quatre ligues. Les ligues A, B et C comptent 16 nations alors que les 7 restantes figurent dans la ligue D, divisée en une poule de quatre pays et l'autre de trois.

Loading...

Sur le même sujet

Thomas Meunier : "Je suis anti-Nations League, mais on fera tout pour la gagner"

Nations League - Foot

Liga – Forfaits en cascade au Real Madrid à cause du Covid, enfin la chance d’Eden Hazard ?

Diables Rouges

Articles recommandés pour vous