RTBFPasser au contenu

Espace

NASA : Voyager 1 nous envoie des informations étranges depuis l’espace intersidéral

NASA : Voyager 1 nous envoie des informations étranges depuis l’espace intersidéral
20 mai 2022 à 12:231 min
Par Chloé Rosier

La sonde Voyager 1 poursuit son voyage au-delà de notre système solaire, 45 ans après son lancement mais la Nasa annonce qu’il envoie des données étranges qui déroutent les ingénieurs.

Il y a 9 ans, en 2013, Voyager 1 était le premier objet humain à sortir du système solaire. Il se trouve maintenant dans l’espace intersidéral et continue son voyage jusqu’à, un jour peut-être, rencontré une autre forme de vie. Cependant, il faudra qu’il continue à être opérationnel ce qui n’est pas garanti au vu des dernières données qu’il a envoyées.

La NASA a, en effet, déclaré mercredi que bien que la sonde fonctionne toujours correctement, les lectures de son système d’articulation et de contrôle d’attitude (AACS en abrégé) ne semblent pas correspondre aux mouvements et à l’orientation de l’engin spatial, comme l’explique Space.com. Voyager semble confus quant à son emplacement dans l’espace…

"Un mystère comme celui-ci est en quelque sorte normal à ce stade de la mission Voyager", a déclaré Suzanne Dodd, chef de projet pour Voyager 1 et 2, dans un communiqué. "Les engins spatiaux ont tous les deux près de 45 ans, ce qui est bien au-delà de ce que les planificateurs de la mission avaient prévu." Mais Voyager 2 a l’air de continuer sa route normalement et de ne pas envoyer de données étranges comme sa sœur qui se trouve aujourd’hui à 14,5 milliards de kilomètres de la Terre. Cette distance rend la communication avec la sonde très complexe, il faut 20 heures et 33 minutes pour se rendre à l’emplacement interstellaire actuel de Voyager, donc un message aller-retour entre la Nasa et Voyager prend deux jours.

La NASA explique que d’après les ingénieurs, l’AACS de Voyager 1 envoie des données générées de manière aléatoire qui ne "reflètent pas ce qui se passe réellement à bord" mais l’antenne du vaisseau spatial semble être correctement alignée puisqu’elle continue d’envoyer et de recevoir des données.

"Jusqu’à ce que la nature du problème soit mieux comprise, l’équipe ne peut pas prévoir si cela pourrait affecter la durée pendant laquelle le vaisseau spatial peut collecter et transmettre des données scientifiques", conclut la NASA.

Sur le même sujet

08 juin 2022 à 04:45
2 min
20 mai 2022 à 09:43
3 min

Articles recommandés pour vous