Regions

Namur : un service d’Urgences flambant neuf au CHR

Namur : les urgences du CHR déménagent (O. Leherte)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 janv. 2023 à 14:27Temps de lecture2 min
Par Odile Leherte

Après 25 mois de travaux, le CHRSM ouvre son nouveau service d’Urgences dès ce vendredi. Des Urgences avec "vue sur Meuse". Et le moins qu’on puisse dire, c’est que vous ne pourrez pas les louper.

Ce logo est tellement gigantesque que le bourgmestre de Namur Maxime Prévôt en a fait un trait d'humour lors de son intervention inaugurale. "Manifestement il devait souffrir d’un manque de visibilité si j’en crois la hauteur des lettres qui bordent désormais le bâtiment, je pense qu’à moins d’être atteint de cécité, il sera impossible de louper où se trouvent les Urgences du CHR".

"Un simple choix architectural", sourit le Docteur Pascale Lievens, chef de service des Urgences, qui se réjouit de ces nouveaux locaux. Quand on lui demande de pointer une amélioration par rapport aux anciens locaux, sa réponse fuse : "Tout !". "Les locaux sont tout neuf, s’enthousiasme-t-elle, modernes, lumineux, avec plein d’espace, on triple notre surface de fonctionnement, le matériel médical est neuf également".

Un service construit main dans la main avec le personnel de terrain

Dès les premières réunions, les architectes, le service technique et les utilisateurs (responsables des Urgences) se sont retrouvés autour de la table. Les équipes de terrain ont également participé à des groupes de travail. "C’était un gros investissement en temps, mais ça en valait la peine".

Des pompiers-ambulanciers se réjouissent d’amener les patients dans un garage, couvert, à l’avenir, "un garage plus fonctionnel que celui d’aujourd’hui, avec une rampe mieux pensée et un accès direct depuis le rond-point, ce qui sera beaucoup moins dangereux", nous ont-ils détaillé. Du point de vue du confort, ils ont aussi des raisons de se réjouir. "Aujourd’hui, on dort dans une cave à côté de la morgue, avec la salle de lavage au-dessous de nous. Donc, ça ne peut qu’être mieux dans les nouveaux locaux".

Une meilleure prise en charge du patient.

"On applique en fait le principe de la marche en avant", explique le Dr Lievens. Le patient arrive dans une première salle d’attente, il est évalué en fonction de la gravité de sa pathologie, est ensuite dirigé vers une deuxième salle d’attente ou une salle de soin. "Cela signifie que le patient avance au fur et à mesure dans le service et qu’il n’y a pas de retour en arrière, une gestion du flux qui permet de diminuer le temps d’attente et limitera le stress, pour tout le monde", se félicite la cheffe de service.

Un espace sera aussi entièrement dédié à la pédiatrie, le tout dans un bâtiment chauffé grâce à la géothermie et couvert d’une toiture végétale. Des Urgences du XXIème siècle qui accueillent 50 000 patients par an, bien loin des locaux avec châssis simple vitrage et au sol en carrelages beige 15x15 des Urgences qui accueillaient 9000 patients lors de leur ouverture par le Dr Fox, en 1977.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous