RTBFPasser au contenu

Namur: un hôtel 4 étoiles devrait voir le jour près de l'E411 à Champion

Namur: un hôtel 4 étoiles devrait voir le jour près de l'E411 à Champion
10 janv. 2018 à 16:052 min
Par Jean-Claude Hennuy

150 chambres, un restaurant, des salles de séminaires et de fêtes, des grandes terrasses, un parking et surtout, une localisation avantageuse en matière d'accessibilité et de visibilité: c'est la formule gagnante du groupe néerlandais Van der Valk. Forte de ses 110 hôtels dans plusieurs pays et d'un chiffre d'affaires annuel dépassant les 600 millions d'euros, l'entreprise familiale poursuit son développement. Chez nous, après Nivelles, Diegem, Mons, Gosselies, Verviers et Arlon, notamment, la société vise Namur. Champion, selon les dernières informations que nous a livrées un des patrons du groupe, Bert Wohrmann. D'après l'homme d'affaires, le projet namurois serait sur le point d'aboutir à un accord entre les différentes parties concernées par le dossier. 

4 étoiles et E411

S'il se confirme, le projet d'hôtel sera vraisemblablement concrétisé "sur un terrain situé à 300 mètres de l'autoroute E411", précise Bert Wohrmann. "Avec l'aide du BEP (Bureau économique de la Province de Namur), nous avons trouvé un terrain à Champion, près du bâtiment Créagora de la Mutualité Chrétienne. D'autres sites avaient été évoqués, notamment à Bouge et près de la Gare de Namur. Mais le site de Champion nous conviendrait mieux. Notamment parce qu'il serait facile d'accès pour nos clients fidèles du Nord. Nous avons 80 hôtels rien qu'aux Pays-Bas et plusieurs sites en Flandre. Cela amène une clientèle qui va vers le Sud; ou qui remonte vers le Nord en fin de voyage. La proximité est également importante pour les hommes d'affaires qui trouveront un établissement 4 étoiles plus, à environ 90 euros la nuitée".

Ville favorable

Depuis de nombreuses années, la Ville de Namur regrette l'offre hôtelière insuffisante dans la région. Surtout lors des grands événements. "Cela fait déjà plusieurs années que je déploie des efforts pour augmenter la capacité hôtelière sur Namur", explique le bourgmestre Maxime Prévot. "Lors de certains beaux événements qui attirent du monde à Namur, nous sommes obligés de loger des visiteurs à Louvain-la-Neuve, voire à Bruxelles, faute de capacité suffisante dans la capitale wallonne. Donc, tout nouveau projet hôtelier est accueilli avec intérêt. La solidité et le professionnalisme du groupe néerlandais sont de nature à nous rassurer. C'est plutôt de bonne augure pour la suite".

Enfin, selon le patron du groupe néerlandais, le projet namurois devrait créer 50 emplois directs et une centaine d'emplois indirects. Rappelons que d'autres projets hôteliers sont également en cours de préparation ou de réalisation dans la capitale régionale et dans ses environs.      

 

         

 

      

Articles recommandés pour vous