RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Namur, Liège, Charleroi et Bruxelles: la FGTB se prépare à une grande manifestation en front commun fin mai?

Namur, Liège, Charleroi et Bruxelles: la FGTB se prépare à une grande manifestation en front commun fin mai?
19 avr. 2016 à 09:00 - mise à jour 19 avr. 2016 à 13:553 min
Par RTBF avec Belga

Le syndicat socialiste FGTB souhaite organiser une grande manifestation en front commun à la fin du mois de mai. "Nous allons en discuter la semaine prochaine avec les autres syndicats", ont annoncé le président Rudy De Leeuw et le secrétaire général Marc Goblet, lors d'une concentration de militants du syndicat socialiste organisée mardi en fin de matinée place de la Monnaie à Bruxelles.

"Demain, le CSC mènera une action à Bruxelles. Et la semaine prochaine, nous nous reverrons en front commun", a ajouté M. De Leeuw, évoquant un "printemps social". "L'action d'aujourd'hui n'est qu'une étape", a renchéri Marc Goblet appelant le gouvernement fédéral à "respecter la dignité des travailleurs."

"Un jeux de dupes"

Le trafic des TEC est perturbé ce mardi, de nombreux chauffeurs n'ayant pas pris leur service. Ils participent eux-aussi aux rassemblements de la FGTB, contre les nouvelles mesures du gouvernement fédéral annoncées il y a dix jours lors du conclave budgétaire : la réforme du marché du travail mais aussi le nouveau tour de vis dans les pensions des fonctionnaires...

Plus globalement, ce qui fâche les syndicats, c'est le manque de concertation dans ces dossiers. "Le gouvernement prend les décisions et puis seulement vient la concertation… tout en disant que, de toute façon, il ne modifiera pas les éléments essentiels de ses décisions. On est dans des jeux de dupes !", estime Marc Goblet (FGTB).

Et puis, il y a le fonds des mesures: comme l'"annualisation" du temps de travail, la suppression de la limite des 38h/semaine... ou plus de flexibilité encore, dit la FGTB. "Cela permet de faire la moyenne de 38h sur base annuelle sans qu’il n’y ait besoin d’avoir une négociation au niveau de l’entreprise. Cela revient à mettre en péril la relation employeur-travailleur. Il n’aura plus la capacité d’exiger quand il veut faire des heures ou quand il veut récupérer (…) A nos yeux, c’est plus qu’une attaque grave."

On l'a dit plus haut, le front commun syndical devrait se réunir rapidement pour fixer ensemble de nouvelles dates de mobilisation. La FGTB n'exclut pas de grève(s). D'autant que le ministre de l'Emploi annonce vouloir aller vite, un nouveau chantier est d’ores et déjà annoncé pour l'automne: la révision de la loi de 1996, sur l'emploi et la compétitivité. Et donc aussi l'indexation automatique.

Actions ce mardi en Wallonie et à Bruxelles

En attendant, la FGTB organise ce mardi des actions interprofessionnelles en Wallonie (Charleroi, Namur, Liège…) et à Bruxelles. La CSC, quant à elle, manifestera mercredi dans la capitale.

Selon la FGTB, près de 1500 personnes sont venues manifester ce mardi matin à Charleroi. Le boulevard Tirou et d'autres grands axes de la ville basse se sont colorés de rouge lorsque le cortège s'est dirigé vers le bâtiment des Finances, qui se trouve près de la Sambre. L'ambiance était plutôt "bon enfant", juste quelque peu troublée par les traditionnels tirs de pétards et les slogans scandés par les manifestants. Le cortège s'est disloqué aux environs de 11h15 aux abords de la gare du sud.

Pour rappel, la majorité des transports en commun sont toujours en grève dans la région de Charleroi que ce soit au niveau des bus et des métros.

Des milliers de travailleurs de la FGTB manifestent à Charleroi, Liège et Bruxelles
Photo prise par l'une de nos équipes ce mardi matin, à Liège.

2500 personnes à Liège, 3000 à Bruxelles

A Liège, 2500 militants de la FGTB se sont réunis dans le quartier des Guillemins, au pied de la Tour des Finances.

Et à Bruxelles, environ 3000 personnes se sont donné rendez-vous place de la Monnaie, essentiellement des Bruxellois et des Flamands (peu de Wallons). Sur place, "les travailleurs, les pensionnés, les demandeurs d'emploi, nous avons tous assez payé, a lancé M. de Leeuw, président de la FGTB. Ce sont toujours les mêmes qui payent."

Toujours les mêmes qui payent

Le leader syndical a dénoncé le "deux poids, deux mesures du gouvernement fédéral". "En 2015, les managers des entreprises cotées à l'indice BEL-20 ont augmenté leurs revenus d'environ 20% alors que nous, les travailleurs, avons dans le même temps subi le saut d'index et la modération salariale. Les revenus nets des entreprises ont augmenté de 32% en 2015, et, nous, les travailleurs, devrions devenir hyper-flexibles avec des semaines de travail de 45 heures", a énuméré Rudy De Leeuw, évoquant également le scandale de fraude fiscale des 'Panama Papers' et le mécanisme des 'Excess profit rulings'.

Plusieurs militants arboraient un drapeau du Panama...
Plusieurs militants arboraient un drapeau du Panama... RTBF

Anvers et Namur, on évoque les "Panama papers"

De son côté, le BBTK, pendant flamand de la FGTB, mène une action devant un Delhaize d'Anvers, dont il bloque l'accès, afin de dénoncer la pression sur les travailleurs et la nouvelle organisation du travail dans le magasin. Celui-ci est dès lors fermé, ce que regrette la direction de l'enseigne. Elle déplore également que cette action syndicale n'ait pas été annoncée.

Près de 3000 personnes sont rassemblées sur la place de la Monnaie.
Près de 3000 personnes sont rassemblées sur la place de la Monnaie. RTBF

Un rassemblement était également prévu dans la capitale wallonne, Namur, rue du Bourgeois, près de la cité administrative et devant le siège de la FGTB, rue Dewez (près du rond-point Léopold).

Action à Namur lors du rassemblement FGTB
Action à Namur lors du rassemblement FGTB S. Otthiers - RTBF

500 personnes s'étaient donc déplacées à l'appel du syndicat socialiste. Avec une action "coup de poing" tenue secrète jusqu'aux aux alentours de 15h00. Les militants ont alors mis en place une plage factice, la "panama beach", sur laquelle se prélassaient des patrons détendus.

Action FGTB transports en commun

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous