RTBFPasser au contenu
Rechercher

Athlétisme

Nafi Thiam après son 8e Spike d'or : "être récompensée après une belle saison, ça fait toujours plaisir"

26 mars 2022 à 21:09Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants avec David Bertrand

Nafi Thiam a reçu son huitième Spike d'Or consécutif, samedi à Malines. La double championne olympique de l'heptathlon savoure ce nouveau trophée. Elle évoque aussi la bonne santé de l'athlé belge, sa rivalité avec Noor Vidts et ses ambitions pour l'été prochain.

Indétrônable depuis 2013, Thiam ne s'en lasse pas. "C'est vraiment chouette. Le plus important ce sont les résultats et les médailles en championnats mais c'est clair qu'être récompensée après une belle saison, ça fait toujours plaisir. Il faudra bien que ça s'arrête un jour. Mais tant que ça va, j'en profite".

Si elle n'a pas pu suivre l'intégralité du pentathlon doré de Noor Vidts, Nafi a été une des premières à la féliciter. "J'ai vu seulement la première et la dernière épreuve. Je suis très contente pour elle". Surtout qu'elle a été chercher ce titre mondial "avec la manière avec une super belle performance".

Vidts ? "une super chouette fille, je ne vais jamais la considérer juste comme ma rivale"

5 médailles à l'Euro de Torun, des JO réussis, trois titres mondiaux à Belgrade, l'athlé belge brille ces derniers mois. "J'espère que ce n'est pas terminé. J'espère que ce sera encore mieux dans les années à venir. C'est de bon augure pour la suite. Et puis surtout pour les épreuves combinées. Je fais de l'heptathlon, donc ça me fait encore plus plaisir pour Noor. Je me dis que l'heptathlon belge a encore de belles années devant lui".

Par ses résultats Vidts s'érige-t-elle en rivale ? "En heptathlon, on voit les choses différemment. On essaie toutes de se pousser les unes les autres. Noor, je la connais depuis longtemps. C'est une super chouette fille, je ne vais jamais la considérer juste comme ma rivale. Je ne pense pas que ça va changer quelque chose dans notre relation. Je lui souhaite le meilleur et je sais qu'elle pense la même chose."

Priorité aux Mondiaux

Entre les Mondiaux de Eugene et l'Euro de Munich, l'été 2022 sera chaud et chargé en athlé. "On va d'abord faire un bon stage en avril. On a des idées pour la suite du programme mais ça ne sert à rien d'annoncer des choses maintenant. Tout peut encore changer. L'ambition est d'être en bonne santé et à mon meilleur niveau cet été. Il n'y a qu'un mois d'intervalle. Je pense qu'il faudra faire des choix et déterminer quel est l'objectif principal. Il ne faut pas être trop gourmand, vouloir être partout et au final de se planter sur tout. J'ai toujours dit que les championnats du monde était le plus important cette année".

Thiam a précisé qu'il était possible qu'elle s'aligne par exemple uniquement en longueur ou en hauteur à Munich, si son "corps n'est pas prêt pour un autre heptathlon."

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous