RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

Mypension.be ou comment connaître la date possible de votre retraite

Mypension.be ou comment connaître la date possible de votre retraite
21 janv. 2016 à 11:52 - mise à jour 21 janv. 2016 à 16:32Temps de lecture2 min
Par RTBF avec Belga

Désormais, tout fonctionnaire, salarié ou travailleur indépendant pourra savoir à quelle date il pourra prendre sa pension. Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) et le ministre des Indépendants, Willy Borsus (MR) ont présenté ce jeudi les nouvelles fonctionnalités du portail mypension.be.

Le site mypension.be existe depuis un moment déjà mais il a été étoffé. Le citoyen peut consulter certaines données sur sa carrière et sa future pension mais peut aussi désormais calculer de manière simple la date possible de sa retraite. Le site est accessible via la carte d'identité électronique et un lecteur.

"Les citoyens seront désormais plus rapidement informés sur leurs droits à la pension", souligne Daniel Bacquelaine.

La possibilité de calculer le montant de la pension légale sur mypension.be est prévue pour le début 2017. Il sera aussi possible, dès octobre, de consulter des données sur la pension complémentaire.

Fin 2017, il sera enfin possible de calculer l'impact sur la pension d'un changement de carrière. Ainsi, par exemple, un salarié ou un travailleur à temps partiel qui décide de devenir indépendant pourra déterminer l'impact de ces changements sur sa future pension. "C'est important que les gens puissent faire des choix de carrière et calculer ainsi l'impact sur leur pension", a ajouté Willy Borsus.

FGTB : "Oui à la modernisation mais pas au détriment des fonctionnaires"

"Moderniser le fonctionnement de la sécurité sociale est une chose, et la FGTB y est favorable. La détricoter pour favoriser sa privatisation en empêchant l'administration de fonctionner en nombre suffisant, en est une autre! Et nous nous y opposerons", a réagi la FGTB.

Si la FGTB salue la modernisation du service des pensions, le syndicat socialiste redoute que le manque d'effectifs à l'Office National des Pensions (ONP) mette en péril cette administration.

"D'ici 2024, 835 membres du personnel de l'Office National des Pensions, soit 43,58% de l'effectif total de l'institution, auront pris leur retraite. Avec les décisions de blocage de nouveaux engagements décidés par le gouvernement Michel, la situation sera intenable pour le paiement des pensions légales. Et ce n'est pas l'informatique ou le service 'Mypension' qui permettront de tout résoudre, loin de là", met en garde le syndicat.

Au niveau de l'administration centrale, à la "tour ONP", ce seront plus de 500 départs d'ici 2024, selon la FGTB. "Au niveau des Bureaux régionaux de l'ONP, même constat. Le départ des membres du personnel posera de sérieux problèmes pour le calcul des pensions et toutes les questions qui viendront des citoyens concernant les droits qu'ils se sont constitués", explique le syndicat.

FEB: "Rendre les travailleurs plus conscients de l'impact de leurs choix de carrière"

"La FEB, au travers de la gestion paritaire, soutient et participe à l'élaboration de ces outils d'information. L'organisation patronale estime qu'une plus grande transparence et une meilleure connaissance sont nécessaires pour permettre une prise de conscience par le grand public des véritables défis des pensions", a indiqué la FEB.

"Ces informations et celles qui vont suivre dans le cadre du projet permettront également à chaque citoyen de mieux évaluer l'impact de ses choix de carrière sur sa pension", estime la FEB.

Mypension : nouvel outil de calcul de la retraite

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le site mypension.be refinancé

Belgique