RTBFPasser au contenu

Pop-up - Culture Web

Musique du web : Normand L'Amour, un OVNI québécois

Musique du web : Normand L’Amour, un OVNI québécois
27 déc. 2020 à 13:322 min
Par Johan Rennotte

Parfois, Internet porte notre regard et nos oreilles vers de véritables OVNI venus d’ailleurs, que l’on n’aurait jamais découverts sans lui. Venu d’ailleurs, c’est sans doute le cas de Normand L’Amour, chanteur québécois totalement inconnu hors de sa contrée, avant que le web ne le fasse découvrir dans toute la francophonie.

Normand L’Amour est né en 1930 et nous a quitté en 2015. C’est sur le tard qu’il se fait connaître du public, à la fin des années 1990, en passant dans de petites capsules humoristiques comme la TV québécoise sait en faire. Avec ses airs de gentil papy, son béret blanc vissé sur la tête, et ses chansons loufoques, Normand se fait remarquer et devient rapidement populaire. Il passe en TV, en radio, sur scène, fait de la publicité, et ses chansons sont même reprises dans des festivals rocks. Il a même sa page Wikipédia.

Marc Labrèche devient fou !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il faut dire que son style a de quoi désarçonner. Sur une musique de synthétiseur, l’homme chante ou récite de sa voix saccadée des paroles, souvent répétitives, qui n’ont parfois pas de vrai fil conducteur. Ces chansons sont tellement inattendues qu’elles provoquent souvent le rire, même sans le vouloir. Son "tube" ? La poignée de porte.

La Poignée De Porte

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Normand n’a jamais caché son côté farfelu. Il rédige des chansons en s’inspirant de ses petites expériences quotidiennes. Il croise un pinson dans un buisson ? Il en fera un morceau. A sa mort, Normand aura publié plus de 2300 chansons, faites pour donner le sourire et transmettre "de l’amour" selon ses propres mots.

Normand L'Amour Le petit Pinson

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le succès hors du Québec se fait donc grâce à internet. Autodidacte, Normand gère d’abord sa page Youtube sur laquelle il publie une chanson par jour, ainsi que son compte Twitter pour les relayer. Durant toute une période, il se filme tous les jours de la même manière, visage proche de la caméra, avec une impressionnante collection de peluches. Cette bizarrerie supplémentaire ne manque pas d’attirer l’attention des internautes, dont celles de Matthieu Sommet, youtubeur alors au sommet de sa gloire avec sa chronique "Salut les Geeks", à l’origine du succès de nombre d’artistes décalés (dont Mary-L, dont on vous parlait il y a deux semaines). En 2013, l’épisode 76 de SLG fait populariser Normand L’Amour en France et en Belgique, où il était alors un parfait inconnu.

Père Noël Tueur - SLG N°76 - MATHIEU SOMMET

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sa gloire ne sera pas de très longue durée, Normand ayant laissé sa carrière de côté dans ses dernières années. Les internautes auront le temps de déterrer quelques-unes de ses œuvres surréalistes, comme cette chanson où il traduit hasardeusement "la cuillère dans la tasse de thé" en près de 75 langues.

Normand L’Amour a facilement été la cible des moqueries, et même si son héritage artistique ne restera pas dans l’Histoire, il a tout de même marqué la culture TV et internet dans son pays natal. Il aura aussi aidé à faire évoluer les mentalités, car il fut, à l’époque, l’une des rares personnalités médiatiques à assumer son homosexualité.

Une reprise plus rock de Normand L’Amour :

Hommage à Normand L'amour - Le Petit Pinson (Live at Amnesia Rockfest)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

20 déc. 2020 à 17:30
2 min
13 déc. 2020 à 18:19
2 min

Articles recommandés pour vous