RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Europe

MSF a secouru 71 personnes en Méditerranée, 22 autres portées disparues

Les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) ont secouru 71 personnes lundi lors d'une mission en Méditerranée, a indiqué mercredi l'organisation humanitaire dans un communiqué. Au moins 22 personnes sont portées disparues et une femme enceinte est décédée, malgré les efforts de l'équipe médicale pour la réanimer à bord du Geo Barents, le bateau de MSF.

L'ONG avait reçu une alerte pour un bateau en détresse via Alarm Phone, un système d'appel d'urgence pour les personnes qui se trouvent en difficulté en mer Méditerranée. Un canot pneumatique était en train de couler et nombre de ses passagers étaient déjà à l'eau.

Médecins Sans Frontières a secouru les personnes encore en vie et a ramené à bord une femme enceinte qui n'a pas survécu au naufrage. Trois autres personnes ont dû recevoir des soins d'urgence, dont un bébé de quatre mois.

Hier, nous avons été confrontés à un cauchemar

"Hier, nous avons été confrontés à un cauchemar. Lorsque nous nous sommes rapprochés de ce bateau en détresse et que nous avons pu le voir avec nos jumelles, nous avons compris à quel point ce sauvetage serait compliqué", a déclaré Riccardo Gatti, chef de l'équipe de recherche et de sauvetage à bord du Geo Barents.

Le navire se dirige maintenant vers l'Italie et a contacté les autorités maltaises et italiennes pour trouver un port sûr où accoster.

La frontière la plus meurtrière au monde

La mer Méditerranée reste la frontière la plus meurtrière au monde, avec 24.184 migrants disparus recensés depuis 2014 et 721 pour les premiers mois de 2022. 

Sur le même sujet

Grèce : 172 migrants sauvés en mer Egée, au large de l’île de Karpathos

Monde

Au moins 46 migrants retrouvés morts, dont 22 Mexicains, dans un camion charnier au Texas

Monde Amérique du Nord

Articles recommandés pour vous