RTBFPasser au contenu

Moteurs

MotoGP : Quartararo réalise son rêve d'enfant

Champion du monde de moto GP, Quartararo réalise son rêve d'enfant
25 oct. 2021 à 11:233 min
Par Pierre Robert

Dimanche, il est 14h35 sur le Circuit Marco Simoncelli. Depuis plus d'une demi-heure, Francesco Bagnaia donne une leçon de maîtrise à la meute lancée à ses trousses. Quelques minutes avant le départ, Xavier Siméon, notre invité en plateau et notre consultant, Didier de Radiguès avaient pronostiqué, au vu de sa décevante qualification un sacre de Fabio Quartararo à Portimao début novembre. J'avais préparé une brève biographie du pilote niçois que je m'étais empressé de ranger...

En une fraction de seconde, tout bascule. Alors que Marc Marquez a déposé les armes face à l'insolente démonstration de force de l'officiel Ducati, Bagnaia se met à la faute, tout seul. Dans le clan des Rouges, c'est la consternation. Alors que le pilote frappe rageusement des poings dans les graviers, dans son box, on est interdit. Un peu plus loin, chez Yamaha, les Bleus laissent éclater leur joie.

Le contraste est saisissant Une libération pour une équipe qui était passée par toutes les émotions depuis le vendredi matin et une déception pour l'autre qui espérait encore secrètement un deuxième titre attendu depuis 2007 avec Casey Stoner.

Retour sur un itinéraire particulier.


►►► À lire aussi : Victoire de Marc Marquez, Quartararo champion du monde après la chute de Bagnaia

►►► À lire aussi : MotoGP : Fabio Quartararo, l’irrésistible ascension du pilote niçois


 

Un rêve de gosse

Originaire de Nice, Fabio Quartararo n'a que quatre ans lorsqu'il commence la moto. Ancien champion de France 125cc, son papa, Henry, lui a transmis le virus. Le Français va passer par toutes les catégories mais sans véritablement laisser une trace de son passage. Des quatre saisons en Moto3 et Moto2, son palmarès ne renseigne que qu'une seule victoire et quatre podiums.

Pas vraiment de quoi pavoiser pour celui qui s'est lié d'amitié avec le pilote de F1, Daniel Riccardo. Et pourtant. Son manager, Eric Mahé lui décroche un guidon au sein de l'équipe Petronas aux côtés de Franco Morbidelli.

Dans le paddock, cette "promotion" soudaine est loin de faire l'unanimité. Mais cela ne perturbe pas "El Diablo", un surnom qui lui colle au cuir depuis qu'il a porté un casque réplica de Roberto Locatelli sur lequel figurait un petit diable.

Dès sa première saison en MotoGP, il se bat avec Marc Marquez et il manque de peu, à plusieurs reprises, la plus haute marche du podium. Mais ce n'est que partie remise. En 2020, en pleine pandémie, il décroche ses premières victoires mais victime de la pression, il craque dans la seconde moitié du championnat. Le Niçois a franchi un pallier. Il lui reste la conquête du Graal. C'est chose faite depuis hier à 14h35...

L'avenir lui appartient

En 2009 à Valence, Fabio a dix ans et pose avec son héros, Valentino Rossi. Onze ans plus tard, le Français signe un contrat avec l'usine Yamaha pour succéder à la légende italienne dans l'équipe officielle de la marque aux trois diapasons. L'Italien est plus que jamais son modèle, sa source d'inspiration. Et 

" The Doctor" a décroché sa première couronne en 500cc à l'âge de 22 ans, 8 mois et 15 jours sur le circuit Nelson Piquet de Rio de Janeiro. Sur les terres de Rossi, Quartararo inscrit son nom au prestigieux palmarès du MotoGP...à 22 ans, 6 mois et 4 jours. Faut-il y voir un signe ?

Vingt ans plus tard, Rossi renseigne 89 victoires et 199 podiums en MotoGP alors que le compteur du Français ne comptabilise que 8 succès pour un total de 20 podiums dans la catégorie reine. Les plus optimistes vous diront que Français a encore vingt années devant lui.

Plus sérieusement, le fossé à combler est énorme pour le pilote Yamaha ! En 2022, Marc Marquez sera à son meilleur niveau, Francesco Bagnaia voudra confirmer, le nouveau champion du monde est prévenu. La concurrence ne manquera pendant cette saison de vingt et un Grands Prix, un record dans l'histoire du MotoGP.

Mais avant de penser aux prochains défis qui l'attendent, Fabio Quartararo va savourer ce premier titre. Une première couronne qui ne souffre aucune contestation. Profiter du moment présent, de ce moment magique, Fabio l'a déjà fait hier à l'issue du Grand Prix d'Emilie-Romagne. Sur le tapis rouge, déployé à la hâte par les organisateurs, il n'a perdu aucune image de ce film qui défilait devant ses yeux humides. Submergé par l'émotion, il a été incapable de prononcer plus de quatre mots au micro dans le parc fermé.

Hier à Misano, tout s'est précipité. Alors que les fans étaient venus pour faire la fête et saluer la fabuleuse carrière de Valentino Rossi, ils ont eu droit aussi à un troisième succès de Marc Marquez, revenu à son meilleur niveau, à un premier doublé Honda Repsol avec Pol Espargaro, enfin présent sur le podium et...au premier sacre d'un Français en MotoGP, un Français avec des origines italiennes.

Tous ces fans pourront dire: " J'étais à Misano, le dimanche 24 octobre 2021." Un dimanche pas comme les autres...       

Moto GP - GP Emilie Romagne 2021 : Victoire de Marc Marquez, Quartararo champion du monde

MotoGP - GP Emilie Romagne 2021

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous