Moteurs

MotoGP : Bagnaia...comme dans un rêve !

MotoGP : Bagnaia...comme dans un rêve !

© RTBF/Belga

Par Pierre Robert

Depuis le début du week-end, je me disais que la victoire ne pouvait pas échapper à Ducati. Le vendredi, dès la première séance d'essais libres, les machines italiennes pointaient le bout de leur carénage en haut de la feuille des chronos.

Samedi, en début d'après-midi, le doute était encore moins permis. A l'issue de la seconde partie de la qualification, les Ducati prenaient possession des deux premières lignes de la grille de départ en plaçant quatre motos aux six premières places. Mieux encore, Pecco Bagnaia détruisait le chrono de Marc Marquez de 2015 en l'améliorant de plus de trois dixièmes. Au passage, il offrait la cinquantième pole  à Ducati dans la catégorie reine. Exceptionnel ! Mais, tout cela n'était qu'une aimable mise en bouche, encore fallait-il éviter l'indigestion au moment du rendez-vous dominical.

Champion du monde en Moto2 en 2018 avec l'équipe Sky Racing Team VR46, le Turinois, protégé de Valentino Rossi, n'avait jamais goûter au champagne de la victoire en MotoGP. Souvent blessé, rarement épargné par les coups du sort, Francesco Bagnaia galérait jusqu'à ce dimanche 12 septembre 2021 qui marquera peut-être un tournant décisif, un déclic pour la suite sa carrière.

En 41 départs en MotoGP, l'officiel Ducati s'était offert six podiums et une pole. Un constat décevant au regard des ambitions de l'Italien. Au moment du départ, j'ai ressenti quelque chose de particulier. Le genre de sensation qui vous fait dire qu' aujourd'hui, quelque chose va se passer. Mais, j'étais à cent lieues de la réalité.

A l'extinction des feux, la Ducati n°63 s'envole mais très vite Marc Marquez, vainqueur à cinq reprises en Aragon, se rappelle au bon souvenir. Comme au Sachsenring en Allemagne, à Alcaniz, l'Espagnol est chez lui et veut décrocher un cinquante-huitième succès en MotoGP.

Le leader du championnat, Fabio Quartararo est à la rue etl a concurrence n'aura jamais voix au chapitre. Le duel n'en est que plus intense. Et il va atteindre son paroxysme dans les trois derniers tours.

Impossible de faire un décompte du nombre de dépassements entre ces deux pilotes à la limite de la rupture. Deux funambules sur le fil du rasoir qui entretiennent un suspense insoutenable jusque l'avant-dernier virage de ce Grand Prix de folie. L'octuple champion du monde tente de pousser son adversaire à la faute...mais c'est lui qui commet l'erreur de trajectoire fatale.

Panache, détermination, sang-froid, jamais le pilote du Ducati Lenovo Team n'a laissé paraître un moment de faiblesse, un moment de doute. Lui qui cette année encore avait connu quelques moments compliqués. Il allait enfin être épargné.

Un juste retour des choses pour ce jeune de 24 ans promis à d'autres succès. Désormais, il connaît le mode d'emploi et quelque chose me dit qu'il pourrait encore briller lors des cinq derniers Grands Prix de la saison.  En Aragon, Bagnaia en a profité pour combler une partie de son retard...et devenir le plus dangereux adversaire du Français.

Comme un symbole, Pecco a offert à l'Italie sa 250 éme victoire en 500cc-MotoGP. Il est revenu à 53 points du pilote Yamaha. Dans son tour d'honneur, Valentino Rossi s'est porté à sa hauteur et l'a enlacé. Comme un adoubement entre celui sur le départ et une promesse pour les années à venir.

Dans une semaine, tous ces acteurs se retrouveront à Misano pour le Grand Prix de San Marin. Les tifosi vont porter Bagnaia, lui donner cette confiance inébranlable, celle qui pourrait faire encore basculer un championnat pourtant promis depuis longtemps à Fabio Quartararo.

J'espère que comme moi, vous allez décompter les jours et croiser les doigts pour vivre à nouveau un Grand Prix MotoGP dont on se souviendra encore longtemps. La glorieuse incertitude du sport...certainement. Celle qui vous fait rêver. Ce matin, Bagnaia a du peut-être se pincer...mais l'a fait et sera prêt à le refaire pourquoi pas dans cinq jours.

Chiche ? 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Tous les sujets de l'article

Articles recommandés pour vous