RTBFPasser au contenu

Belgique

Mortalité périnatale à Bruxelles: C. Fremault s'indigne de raccourcis pratiqués dans l'étude

Mortaité infantile à Bruxelles:C. Fremault s'indigne de raccourcis pratiqués dans l'étude
29 mai 2013 à 09:211 min
Par Belga News

La Région bruxelloise présenterait les plus hauts chiffres de mortalité des jeunes enfants en Europe, selon l'étude européenne Peristat.

Pour 1000 naissances, 8,9 foetus n'ont pas survécu à plus de 22 semaines de grossesse. La mortalité des nouveaux-nés s'élève quant à elle à 2,7 décès dans les 28 jours suivant l'accouchement. La Flandre (4,8 et 2,3) et la Wallonie (5,3 et 2,1) se situent en milieu de classement européen.

Reprenant à son compte certaines observations faites par l'Observatoire bruxellois de la Santé, Céline Fremault a souligné qu'il semblait que les chiffres publiés étaient révélateurs d'événements survenus à Bruxelles et non les chiffres en fonction du domicile de la mère et donc des Bruxellois. Or, globalement 35% des patients dans les hôpitaux bruxellois sont non bruxellois et par ailleurs les hôpitaux spécialisés en néonatalogie accueillent des bébés non bruxellois, a-t-elle fait remarquer.

En outre, la Belgique a fait l'effort de fournir des chiffres par région là où les autres pays n'ont que des chiffres nationaux. Il n'est donc pas correct de comparer une grande ville avec des pays en entier car en santé publique, il y a des effets "grandes villes" qui jouent.

Pour Mme Fremault, il ne s'agit pas d'une augmentation dans le sens aggravation de la situation mais d'une meilleure déclaration de mort-nés grâce au travail de l'asbl Centre d'Epidémiologie Périnatale, subsidié par la Commission Communautaire Commune, avec les maternités.

Ce travail est destiné à améliorer les déclarations de naissance et de décès ainsi que la coordination entre toutes les maternités bruxelloises, a-t-elle encore dit.


Belga

Sur le même sujet

28 mai 2013 à 12:54
2 min