RTBFPasser au contenu

Justice

Mort de Dean : la compagne de Dave de Kock reste derrière les barreaux car son rôle n’est pas clair

21 janv. 2022 à 20:451 min
Par Belga

La chambre du conseil de Termonde a confirmé vendredi le mandat d’arrêt de R.W., la compagne du principal suspect Dave De Kock dans l’enquête sur la mort du petit Dean Verberckmoes. La Néerlandaise, âgée de 25 ans, clame son innocence. Elle reste cependant en détention.

"Nous avons demandé la libération de ma cliente, car elle maintient qu’elle est innocente. Elle est parfaitement consciente du fait qu’elle est probablement la dernière personne à avoir vu Dean, à l’exception de Dave De Kock, mais elle demande de pouvoir en parler avec respect", a précisé son avocat Me De Decker. "C’est extrêmement difficile pour elle. Elle avait aussi un lien avec Dean. Elle est sous le choc et décontenancée par ce qui s’est passé. Ma cliente fera de son mieux pour tout expliquer et coopérer à l’enquête", a-t-il ajouté.

L’avocat Bart De Decker, qui défend R.W., photographié lors d’une comparution de R.W. devant la chambre du conseil de Dendermonde le vendredi 21 janvier 2022, r
L’avocat Bart De Decker, qui défend R.W., photographié lors d’une comparution de R.W. devant la chambre du conseil de Dendermonde le vendredi 21 janvier 2022, r © Tous droits réservés

Interpellée au domicile qu’elle partage avec Dave De Kock à Saint-Gilles-Waes (Flandre orientale), la jeune femme a été placée sous mandat d’arrêt des chefs d’enlèvement et d’assassinat. On ignore cependant si elle a joué un rôle actif dans la mort de l’enfant.

Dave De Kock et R.W. ont tous deux fait des déclarations contradictoires aux enquêteurs, qui espéraient pouvoir rapidement confronter les suspects sur leur rôle respectif dans la mort du petit Dean. Mais en raison de son refus d’être remis à la Belgique, Dave De Kock pourrait encore rester jusqu’à 60 jours voire plus aux Pays-Bas.

La Chambre du conseil a prolongé la détention de R.W. pour un mois. La défense peut toutefois interjeter appel auprès de la chambre des mises en accusation de Gand. A la demande du juge d’instruction, le parquet général n’a fait aucun commentaire.

Sur le même sujet

22 févr. 2022 à 12:20
1 min
08 févr. 2022 à 13:20
2 min

Articles recommandés pour vous