RTBFPasser au contenu

Morrissey répond aux accusations

Loading...
12 déc. 2017 à 14:022 min
Par François Saint-Amand

Morrissey a publié un communiqué sur les réseaux sociaux après avoir fait les gros titres en novembre dans les médias suite aux propos controversés qu'il avait tenus sur l'acteur Kevin Spacey. Le chanteur britannique avait en effet semblé prendre la défense de l'acteur américain, accusé de harcèlement sexuel, certifiant que ce dernier avait été "attaqué inutilement" à ce sujet

Il aurait également assuré qu'il tuerait "la vermine" Donald Trump "pour la sécurité de l'humanité".

Désormais, Morrissey a affirmé, pour la deuxième fois, qu'il avait été mal cité par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, réfutant de nombreuses propos qu'il avait tenus dans cette interview.

"Il y a quelques semaines, j'ai stupidement permis au journal allemand Der Spiegel d'entrer dans ma vie", explique le Britannique. "Depuis qu'ils ont diffusé cela avec empressement de Berlin à Los Angeles pour en parler et en rire, j'ai assumé une compréhension commune".

Morrissey dément ensuite de nombreux propos issus de cette interview: "Est-ce que je tuerais Donald Trump? Non jamais. Est-ce que je soutiendrais les penchants privés de Kevin Spacey? Non jamais. Saurais-je supporter l'abus des enfants? Non jamais. Est-ce que je soutiens le harcèlement sexuel? Non jamais. Est-ce que je soutiendrais le viol? Non jamais. Der Spiegel transmettrait-il mes opinions équitablement? Non jamais. Est-ce que je parlerais de nouveau à la presse écrite? Non jamais".

Le chanteur poursuit: "Dans le monde de la musique, comme en politique, si vous montrez des signes de différence (par rapport aux autres), vous serez bloqués, et vous serez attaqués. Dans le même monde de la musique, si vous n'avez rien à dire, si votre cerveau est gelé et si vos chansons idiotes sont comme les yeux d'un merlan frit, alors vous ne serez jamais numéro 1 (...). La musique est l'éternité, et l'appel de 2018 est le moment d'être nouveau et différent. Mais vous devez oublier la presse écrite qui est aveuglée par son propre reflet et ne veut pas du vôtre".

"Soyez sans cervelle et plein de merde, et ils vous promèneront comme un petit sac de merde. Pouvez-vous entendre le vent souffler d'une oreille à l'autre? " a-t-il également lancé.

Le chanteur conclut en disant qu'on lui a refusé le son non retravaillé de cette interview: "Laissez cela comme seule réponse".

Morrissey a également sorti son nouvel album "Low In High School" au mois de novembre.

Loading...

Articles recommandés pour vous