RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Mont Ventoux Dénivelé Challenge : Cavalli et Guerreiro s’imposent au sommet du géant de Provence

14 juin 2022 à 10:45 - mise à jour 14 juin 2022 à 14:12Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants avec Belga

L’Italienne Marta Cavalli a remporté la première édition féminine du Mont Ventoux Dénivelé Challenge. La leader de FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope s’est imposée au sommet du géant de Provence devant l’Allemande Clara Koppenburg (Cofidis) et son équipière Evita Muzic. Le Portugais Ruben Guerreiro (EF Education-EasyPost) a remporté la course masculine.

Cavalli confirme sa forme éclatante dans cette saison 2022. L’ancienne championne d’Italie avait déjà levé les bras à l’Amstel Gold Race et à la Flèche Wallonne cette saison. Elle décroche le 5e succès de sa carrière.

Dans cette épreuve de 100km, l’Italienne s’est montrée la plus solide sur les pentes du Mont Chauve. Un groupe de 25 a progressivement volé en éclats. Cavalli a placé l’accélération décisive à 2,5 kilomètres de la ligne. Son équipe a contrôlé toute la journée et assumé son statut de favorite.

Cavalli sera l'une des coureuses à suivre dans les prochaines semaines au Giro d'abord au Tour de France Femmes ensuite.

Guerreiro et EF à la fête

Le course hommes proposait une double dose de Ventous. D'abord par le versant est (24,2 km à 5%), puis par le versant sud plus court mais plus raide (21,2 km à 8,7%). Le tout pimenté par 4 autres ascensions.

Trois Français, Lilian Calmejane (AG2R-Citroën), Alan Jousseaume (TotalEnergies), Victor Koretzky (BNB Hotels KTM), et le Biélorusse Aleksandr Riabushenko (Astana), un temps accompagnés par un autre Français, Nicolas Debeaumarché (Saint-Michel Auber 93), forment l'échappée du jour. Les quatre hommes entament l'ascension finale avec 1:30 d'avance sur le peloton.

A 11 km de l'arrivée, alors que Riabushenko, dernier rescapé de l'échappée, est repris, le Portugais Ruben Guerreiro (EF Education-EasyPost) s'isole en tête.

Il creuse d'emblée un bel écart. Derrière lui, un duo se forme avec son équipier colombien Esteban Chaves et l'Australien Michael Storer (Groupama-FDJ).

Sous la chaleur, Guerreiro ne craque pas dans les derniers kilomètres du Ventoux. Il décroche le troisième succès de sa carrière, le premier depuis la 9e étape du Giro 2020.

Derrière lui, Chaves lâchait Storer à 1,5 km de la ligne pour offrir un doublé à EF Education-EasyPost. Le Colombien terminait à 53 secondes de son équipier. Storer se classait troisième à 1:28. Le Norvégien Tobias Johannessen (Uno-X), quatrième à 2:00, et le Français Guillaume Martin (Cofidis), cinquième à 2:15, complètent le top-5.

Guerreiro succède à Miguel Angel Lopez au palmarès.

Articles recommandés pour vous