Regions Hainaut

Mons : un nouveau pôle logistique pour les hôpitaux du réseau Helora

22 juil. 2022 à 13:09Temps de lecture2 min
Par Maxime Maillet

Un nouveau projet ambitieux pour Mons. La ville accueillera bientôt un nouveau pôle logistique pour le réseau hospitalier HELORA, formé par le groupe Jolimont et le CHU Ambroise Paré.

En créant ce réseau, ces hôpitaux du Hainaut et du Brabant wallon veulent fusionner leurs activités et construire ensemble de nouvelles infrastructures. C’est le cas de ce logipôle : il doit regrouper au même endroit toutes les activités non médicales, mais indispensables (cuisine, laveries, magasins) pour une trentaine d’infrastructures de la région – hôpitaux, maisons de repos et crèches. Chaque jour, 10.000 repos y seront préparés et 14 tonnes de linges y seront lavées.

" Réunir ces activités sur un site unique comporte plusieurs avantages. Le premier est d’améliorer la qualité des produits et des services proposés. Le second est de garantir un meilleur approvisionnement n’étant pas tributaire de prestataires extérieurs. Le troisième est d’assumer notre responsabilité sociétale et environnementale en réduisant notre empreinte carbone et en augmentant le nombre d’emplois dans la région " indique Stéphan Mercier, directeur général de HELORA.

Le pôle logistique prendra ses quartiers sur le site de Georthermia à la sortie de Mons. Ce parc d’activité économique est immédiatement exploitable, est proche des autoroutes et est équipé de géothermie. Energie 100% verte, cette technique permet de récupérer la chaleur contenue dans le sous-sol ou dans les nappes d’eau souterraines pour chauffer les infrastructures ou l’eau utilisée dans les laveries par exemple. " A côté de la géothermie, on va aussi développer tout ce qui est nécessaire sur le plan de l’approvisionnement électrique au sens large. Avec des panneaux photovoltaïques par exemple. On réfléchit à l’installation d’une éolienne. On a aussi l’ambition d’avoir un parc de transport de camions et de camionnettes totalement électriques ", détaille Stéphan Mercier.

Pour le bourgmestre de Mons, les avantages ne sont pas qu’environnementaux. " Plus de 200 personnes travailleront sur place. Elles travaillent actuellement sur d’autres sites et dans d’autres régions. 40 nouveaux emplois seront créés. Des emplois non qualifiés qui permettront de remplacer des activités qui sont faites par des sous-traitants dans d’autres régions, parfois au-delà de la Wallonie. C’est positif dans un cycle de réindustrialisation de notre région ", explique Nicolas Martin.

Le coût pour l’achat du terrain (66.000 m2) et la construction de toutes les infrastructures est de 46 millions d’euros. A l’automne, le marché pour la construction sera lancé. Ce pôle logistique devrait être opérationnel d’ici trois ans.

Par ailleurs, un autre logipôle devrait voir le jour pour les activités médicales du réseau Helora. Il regrouperait ainsi les pharmacies, les salles blanches et les stérilisations. A priori, ce second pôle logistique ne s’installera pas à Mons.

Articles recommandés pour vous