RTBFPasser au contenu

Regions

Mons : l’intercommunale Idea a présenté les projets qui seront développés cette année

Le siège de l’Intercommunale IDEA, rue de Nimy à Mons

L’Intercommunale de développement économique et d’aménagement du cœur du Hainaut (Idea), a présenté ce jeudi à Mons son bilan de l’exercice 2021 ainsi que les perspectives pour 2022. Le développement économique, la mobilité, le tourisme, les énergies renouvelables, l’environnement ou encore l’économie circulaire sont les principaux axes des projets structurants conduits par l’intercommunale, qui devra établir un nouveau plan stratégique pour la période 2023-2025.

Les différents dossiers

"De nombreux projets structurants pour le Cœur du Hainaut ont été initiés ou mis en œuvre au cours de l’année 2021 par l’agence de développement territorial Idea", a indiqué Caroline Decamps, directrice générale d’IDEA. "Tous s’inscrivent au cœur de nos cinq grandes transitions soit les transitions économique, environnementale, énergétique, numérique et enfin managériale."

Parmi les projets majeurs mis en œuvre en 2021, on pointera, notamment, celui de la reconversion du site industriel désaffecté BASF à Feluy, le plan d’assainissement de la station d’épuration d’eau de Wasmuël, le développement de onze éoliennes au cœur des Parcs d’activité économique (PAE) de Ghlin-Baudour, Seneffe-Manage et Soignies-Braine-le-Comte, le déploiement de trois communautés d’énergie renouvelable au cœur des PAE.

L’année 2021 a été également été celle du lancement du projet de "Bus à haut niveau de service – BHNS" reliant Mons et le Borinage. La nouvelle usine de tri des PMC "Val’up" à Ghlin a été mise en route. Les travaux d’équipement des PAE de Manage Nord et de la micro-zone Urbanica dans le centre de La Louvière ainsi que la commercialisation d’Initialis 2.0 à Mons ont été lancés.

Les Parcs d'activité économique

L’Idea représente aujourd’hui 54 parcs d’activité économique répartis sur 3.600 hectares : 42 parcs présentent un taux d’occupation allant de 0 à 92% et 12 parcs sont complets. L’intercommunale comprend également 11 zones en développement, 19 bâtiments-relais destinés à l’accueil d’entreprise dans les secteurs de la fabrication, la logistique, la chimie, les télécommunications et services, un Centre européen d’entreprises et d’innovations. Les 1.050 entreprises des parcs de l’Idea ont généré jusqu’aujourd’hui 23.700 emplois.

Articles recommandés pour vous