RTBFPasser au contenu

À Mons, des manifestants contre le difficile accès aux PV du collège communal

Claude Archer (2ème à partir de la gauche), l'un des fondateurs de "Transparencia" la plateforme collaborative d'accès aux informations publiques.
03 janv. 2018 à 17:01 - mise à jour 03 janv. 2018 à 22:261 min
Par Vincent Clérin avec Denis Vanderbrugge

Payer pour accéder aux PV des réunions du collège communal ? C'est ce qui se passe à Mons ; les PV ne sont plus envoyés par mail aux conseillers communaux de l'opposition depuis des mois. Alors, ce mercredi, une manifestation était organisée dans le centre de Mons pour dénoncer un manque de transparence dans l'accès aux documents publics dans la Cité du Doudou. La Ville, elle, assure qu'elle applique les textes réglementaires.  

Au nom du "droit de savoir", des membres de Transparenciaplateforme collaborative d'accès aux informations publiques, se sont donnés rendez-vous à 17 heures au Passage du Centre, au cœur du piétonnier montois. Accompagnés de conseillers communaux de tous bords, les manifestants de Transparencia souhaitaient dénoncer la difficulté d'accès aux PV des réunions du collège montois. (Ecoutez à ce sujet ci-dessous l'interview de Claude Arché, membre de Transparencia.be)

La Ville dit répondre à "une dérive"

Interrogée sur cette pratique, la Ville de Mons présente cette mesure comme une réponse à "une dérive" et d’expliquer que, "durant toute la première partie de la législature, un climat serein et respectueux a permis à l'opposition et la majorité de débattre démocratiquement, mais, depuis le changement de majorité, (depuis que le MR George-Louis Bouchez a quitté la majorité, ndlr), il est devenu quasi impossible de préparer une décision du collège sans qu'elle soit a priori contestée et dénaturée sur la place publique".

Une "application formelle des textes"

"C'est dans ce contexte que fut prise la décision d'appliquer formellement les textes réglementaires en ce qui concerne les PV du collège", poursuit la Ville dans son communiqué.

"Le Code de la démocratie locale et de la décentralisation (articles L3231-1à9) prévoit en effet la consultation sans déplacement des documents administratifs ou l'obtention d'une copie moyennement paiement au prix coûtant (fixé par circulaire budgétaire ministérielle)."

Les manifestants souhaitent donc rencontrer le bourgmestre Elio Di Rupo (PS) à ce sujet pour lui demander de revoir son point de vie et de faciliter l'accès aux documents aux conseillers communaux mais aussi à l'ensemble des citoyens montois.

Articles recommandés pour vous