RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mons: de nouvelles parcelles de dispersion des cendres dans les cimetières

Les nouvelles zones de dispersion des cendres
16 nov. 2020 à 17:53Temps de lecture1 min
Par RTBF

Jusqu’ici les parcelles de dispersion des cendres étaient des pelouses, des zones qui, avec la démarche zéro-phyto et la végétalisation des allées, deviennent de plus en plus difficilement identifiables.  Ces carrés nécessitent un travail d’entretien particulier, raison pour laquelle à la ville de Mons l’Echevin en charge des espaces verts Stéphane Bernard (PS), a souhaité qu’ils soient remplacés par des parcelles minéralisées plus identifiables.

Le service des Bâtiments de la ville et les fossoyeurs ont travaillé à l’installation d’un système permettant la dispersion des cendres dans des paillettes de schiste qui sont posées sur un caillebotis. Les cendres percolent à travers les galets et le caillebotis pour finalement atteindre la terre et poursuivre ainsi le même processus qu’avec une pelouse classique.

D'abord à Jemappes

Le cimetière de Jemappes est le premier à avoir bénéficié de cette nouvelle installation plus imposante située au-dessus de l'ancienne, plus petite, tout en conservant la pelouse d'origine. 

L’ensemble des 20 cimetières du Grand Mons seront progressivement dotés de ces parcelles minéralisées suivant les mêmes conditions.

 

 

 

 

Articles recommandés pour vous