Icône représentant un article video.

Cyclisme Mondiaux

Mondiaux : Febe Jooris en bronze sur le chrono des juniors, troisième médaille en trois jours pour la Belgique

Mondiaux de cyclisme : Febe Jooris après sa médaille de bronze sur le chrono juniors

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Belge Febe Jooris a décroché la médaille de bronze sur l’épreuve du chrono juniors aux Mondiaux de cyclisme à Wollongong, en Australie. Après Remco Evenepoel et Alec Segaert, la délégation belge décroche sa troisième médaille depuis le début de ces championnats du monde, une par jour !

Febe Jooris marque aussi l’histoire. Jusqu’ici, jamais une coureuse belge n’était parvenue à décrocher une médaille mondiale dans un chrono. "Pour l’instant, je ne me rends pas vraiment compte de ce que j’ai fait. Je crois que je vais réaliser en arrivant à notre hôtel, avec toute la délégation belge. Mais bien sûr, je sens déjà que c’est très spécial."

La jeune coureuse belge de 17 ans et originaire de Deinze avait pourtant pas mal de retard au point intermédiaire, mais elle a réalisé une deuxième partie de parcours fantastique. "Je savais que ma première partie ne devait pas être trop rapide. À partir du point intermédiaire, je me suis dit qu’il fallait tout donner. Les deux derniers kilomètres étaient aussi très difficiles. Mais il fallait continuer, tout donner. Ça a fonctionné, je gagne avec seulement quelques centièmes d’avance sur la quatrième. Les derniers mètres étaient terribles, avec les yeux rivés sur le chronomètre de la ligne d’arrivée. J’ai serré les dents et regardez, ça m’a mené à la médaille de bronze", explique Febe Jooris tout sourire à notre micro.
 

Victoire de Zoe Backstedt et premier 'God Save The KING'

Le maillot arc-en-ciel est revenu à la Britannique Zoe Backstedt (fille du Suédois Magnus Backstedt, vainqueur de Paris-Roubaix en 2004). Elle était la grande favorite et l’a prouvé en surclassant ses adversaires. Justyna Czapla est deuxième à 1'35'' et Febe Jooris troisième à 1'48''. La Belge devance la quatrième, Eliska Kvasnickova, de seulement… 33 centièmes !

Articles recommandés pour vous